Foot - Bleus - Jules Koundé (Bleus) : « J'ai encore besoin de trouver des repères »

·3 min de lecture

Pour sa première titularisation en équipe de France, à l'occasion de sa deuxième sélection, Jules Koundé a souffert face au Portugal, mercredi (2-2). Le joueur du Séville FC le reconnaît, comme il souligne qu'il doit encore s'adapter à ce poste de latéral droit. « Quel souvenir garderez-vous de cette première titularisation en équipe de France face au Portugal, pour votre deuxième sélection ?
J'ai déjà pris du plaisir. Tout n'a pas été facile, tant collectivement qu'individuellement. Le côté offensif est un côté moins naturel, surtout à cette place de latéral droit qui n'est pas habituellement la mienne. Le stade était aussi comble, avec une grosse ambiance, lourde et ça fait longtemps que ça ne m'était pas arrivé. Ça restera un bon moment. « Je vais prendre le temps d'analyser ce match. Je ne l'ai pas encore fait. Je vais aussi le décortiquer avec le staff pour m'améliorer » Comment vivez-vous la concurrence avec Benjamin Pavard et Léo Dubois au poste de latéral droit ?
On n'en discute pas énormément entre nous. Chacun fait de son mieux pour l'équipe. C'est ça qui compte. C'est en tout cas comme ça que je le vois personnellement. Je veux justifier la confiance du coach. Mais mon poste de base est défenseur central. Le sélectionneur le sait mais il sait aussi que je peux m'adapter. J'essaye toujours de répondre présent, que ce soit en club ou en sélection.

Avec ce huitième de finale face à la Suisse, c'est une nouvelle compétition qui commence avec les matches à élimination directe. Allez-vous la gérer différemment ?
L'équipe de France a l'habitude de ce genre de match. Ce groupe s'est forgé dans ces grands rendez-vous. Ce sera un nouveau match difficile face à la Suisse. Il faut bien se reposer, se concentrer et observer en détail notre adversaire. lire aussi Les notes de Portugal-France : Benzema en sauveur, Ronaldo historique La Suisse aura huit jours de récupération jusqu'à ce match, l'équipe de France seulement cinq. Est-ce que ce délai peut peser ?
C'est factuel. On peut considérer cela comme un désavantage. Mais le calendrier est comme ça. Le Portugal a été en plus un match difficile, intense, encore dans la chaleur. Mais même avec trois jours en moins que les Suisses, on doit répondre présent. Où devez-vous encore progresser à cette place de latéral droit ?
Dans l'apport offensif. C'est là que j'ai une marge de progression. Ce poste est différent de celui de défenseur central. Cette adaptation passe par la répétition des automatismes, notamment offensifs. J'ai encore besoin de trouver des repères à ce niveau. Surtout en sélection. Je vais prendre le temps d'analyser ce match. Je ne l'ai pas encore fait. Je vais aussi le décortiquer avec le staff pour m'améliorer. Qu'avez-vous pensé de la prestation de Paul Pogba ?
Il a encore fait une grande impression. Il a été rayonnant. Sa passe décisive est magnifique sur l'ouverture pour Karim Benzema. Je suis heureux de le voir comme ça. C'est un joueur clé pour l'équipe. » lire aussi Jules Koundé, ses pages dans le Bordelais

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles