Foot - Bleus - Lucas Hernandez : « On a besoin de Mbappé » en équipe de France

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Plusieurs Bleus ont répondu aux propos de Kylian Mbappé, qui s'est exprimé ce mardi dans L'Équipe sur le malaise qu'il a ressenti à l'Euro. Lucas Hernandez et Raphaël Varane ne partagent pas cette impression. Le long entretien accordé par Kylian Mbappé à L'Équipe, ce mardi, dans lequel il explique avoir ressenti l'impression d'être un problème pour l'équipe de France à l'Euro - « Le message que j'ai reçu, c'est que mon ego nous faisait perdre, que je voulais prendre trop de place, et que sans moi, donc, on aurait peut-être gagné. » - a eu des retombées jusqu'à Clairefontaine, où les Bleus sont actuellement réunis. Interrogés sur le sujet, ce mardi en conférence de presse, Lucas Hernandez et Raphaël Varane l'ont diversement évoqué. lire aussi La « fierté » des frères Hernandez Lucas Hernandez : « Déjà un des cadres » Si le défenseur du Bayern Munich a fermement défendu l'attaquant parisien, évacuant toute idée de malaise au sein du groupe, la prise de parole du néo-Mancunien a été plus timide. « Je n'ai pas vécu ce moment à l'Euro, a confié Hernandez, en référence aux critiques dont Mbappé aurait fait l'objet en interne. Je l'ai vu 100 % intégré. Il avait envie de jouer cet Euro et de le gagner, comme tous les joueurs. L'élimination a été un coup très dur pour tout le monde. Kylian est un énorme joueur. Tout le monde l'aime ici. Il est très respecté. C'est un joueur très jeune mais déjà un des cadres. On est tous avec lui, on a besoin de lui. Il faut qu'il sache que c'est un joueur unique et que l'équipe de France a besoin de lui. Avec lui, on essayera de faire encore beaucoup plus. » Varane : « On ne laisse personne de côté » En sa qualité de vice-capitaine, Varane a tenu un discours plus neutre, sans citer le nom de son partenaire, mais tout aussi rassembleur : « Dans le groupe, c'est assez clair : tout de suite après le match, on est ensemble. Quand ça se passe bien et moins bien, on assume ensemble. On ne laisse personne de côté, c'est notre mentalité et notre philosophie, on ne va pas le changer. » Questionné également par un confrère espagnol sur l'avenir de Mbappé possiblement au Real Madrid, l'ancien Madrilène a subtilement évité de se mouiller : « Rester ou partir (du PSG), c'est lui qui le sait. Il a la tête sur les épaules, clairement il sait ce qu'il veut. Ce n'est pas mon rôle de le conseiller. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles