Foot - Bleus - Mattéo Guendouzi : « J'espère connaître mes premières minutes » en équipe de France

·1 min de lecture

Le milieu de terrain de l'OM Mattéo Guendouzi, souvent appelé, jamais aligné, rêve d'une première sélection en équipe de France pendant ce rassemblement qui verra les Bleus affronter le Kazakstan et la Finlande. À 22 ans, Matteo Guendouzi commence à prendre quelques habitudes au château de Clairefontaine. Mais il n'est toujours pas international, n'est toujours pas entré en jeu, et la perspective d'une première sélection attise ses attentes, dans un rassemblement qui a laissé, pour des raisons diverses, des milieux de terrain champions du monde à la maison (Pogba, Tolisso) et alors que la France doit affronter le Kazakhstan samedi au Parc avant un déplacement en Finlande, mardi, dans le cadre des qualifications à la Coupe du monde 2022. lire aussi Les tops-flops des recrues de l'intersaison en Ligue 1 « J'espère connaître mes premières minutes en équipe de France, a-t-il avoué, ce jeudi, en conférence de presse à Clairefontaine. C'est un rêve de gamin, et j'ai travaillé pour, depuis longtemps. Je suis à côté des meilleurs milieux de terrain du monde. J'apprends, je progresse. Je voudrais avoir le plus de sélections possible et m'inscrire sur la durée. » Conscient que le regard du public français a changé depuis qu'il évolue dans un club aussi visible qu'à l'OM (« Arsenal est très suivi en France, mais depuis que je suis à l'OM, je sens ma notoriété en France grimper, oui »), Guendouzi s'amuse presque de son image clivante : « Cela ne me dérange pas du tout. Chacun a son avis. Il y a beaucoup de gens qui peuvent dire du mal de moi, mais aussi du bien de moi. Le plus important est que le peuple marseillais m'ait adopté. » lire aussi Le groupe de la France pour les qualifications à la Coupe du monde 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles