Foot - Bleus - Noël Le Graët à propos de la chanson de Youssoupha : « Je crois que nous n'aurions pas dû le faire »

·1 min de lecture

Noël Le Graët, le président de la Fédération Française de Football, estime que la liste des 26 Bleus pour l'Euro n'aurait pas dû être accompagnée par la chanson du rappeur Youssoupha. Un membre du Rassemblement National avait lancé une polémique après la révélation du titre. Noël Le Graët, le président de la Fédération Française de Football, a été invité à réagir à la polémique qui a suivi la révélation du titre « Écris mon nom en Bleu, crie mon nom en Bleu », du rappeur Youssoupha, qui accompagnait mardi dernier la liste des 26 de Didier Deschamps.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Ce sont nos jeunes salariés du service commercial qui ont eu cette idée pour accompagner le dévoilement de la liste des 26 Bleus, a expliqué le président de la FFF dans un entretien accordé au Parisien. Personnellement, je l'ai découvert. Certains aiment le rap, d'autres moins. Youssoupha est un bon rappeur qui, comme d'autres, a pu avoir des paroles déplacées. Je crois que nous n'aurions pas dû le faire et laisser la liste être divulguée comme d'habitude, sans communication. » Noël Le Graët, le président de la FFF, dans « Ce morceau ne méritait pas autant de commentaires, c'est de la politique » La polémique a été lancée par Jordan Bardella, le numéro 2 du Rassemblement National, qui avait estimé qu'associer Youssoupha aux Bleus revenait à « céder à une partie racaille de la France. » Le rappeur avait reçu de nombreux soutiens et notamment celui de la ministre des Sports, Roxana Maracineanu. « Youssoupha est un rappeur qui est populaire, qui est engagé contre le racisme, qui a des convictions, avait répondu l'ancienne nageuse. La Fédération de football est aussi engagée contre le racisme, le sport en général l'est aussi. Il promeut la diversité dans cette chanson. La diversité de cette équipe de football qui se réunit autour d'un même maillot, d'un drapeau français c'est quelque chose de magnifique, cela correspond aux valeurs du football. » Toutefois, d'après Noël Le Graët, « ce morceau ne méritait pas autant de commentaires, c'est de la politique ». Le président de la FFF a tenu à rappeler que cette chanson « n'est pas l'hymne des Bleus » et qu'elle « ne figure pas sur le site de la Fédération et on n'a pas l'intention de demander aux gens de reprendre ces paroles. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles