Foot - Bleus - Noël Le Graët assure que Karim Benzema ne sera pas exclu en cas de condamnation

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lors d'un entretien avec Le Parisien, mercredi, le président de la FFF Noël Le Graët a promis que Karim Benzema « ne ser[ait] pas exclu par rapport à une éventuelle sanction judiciaire », faisant référence de l'affaire de la sextape. Noël Le Graët balaye les doutes concernant Karim Benzema. Dans un entretien donné au Parisien, le président de la Fédération française de football a assuré que les possibles convocations futures de l'attaquant du Real Madrid en équipe de France ne seraient pas remises en question en cas de condamnation dans l'affaire de la sextape avec Mathieu Valbuena. « Le sélectionneur restera toujours responsable de sa sélection, et Benzema ne sera pas exclu par rapport à une éventuelle sanction judiciaire, a affirmé Le Graët ce mercredi. Même s'il écope d'une peine de prison avec sursis, il lui reste la possibilité de faire appel d'une condamnation. Donc sa convocation, ou pas, dans les mois prochains ne sera pas liée à ce jugement. » lire aussi Affaire de la sextape : l'avocat de Karim Benzema demande sa relaxe Un jugement sera rendu ce 24 novembre. Le parquet de Paris a requis dix mois de prison avec sursis et 75 000 euros d'amendes contre le joueur du Real Madrid (33 ans). Favorable à une Coupe du monde tous les deux ans Au cours de l'entretien, Noël Le Graët a également affirmé être favorable au projet de la FIFA pour instaurer une Coupe du monde tous les deux ans. « Le président de la FIFA (Gianni Infantino) doit nous rendre visite en décembre en France, comme le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin, continue-t-il. C'est une décision importante économiquement. Mais si elle devait être prise aujourd'hui, je suis sûr que ce projet serait accepté, car toutes les confédérations sont pour, sauf l'Europe. » Le président de la FFF a également rappelé l'importance de se concentrer sur les deux prochains de groupe, contre le Kazahakstan ce samedi (20h45), puis en Finlande, mardi prochain (20h45), déterminants dans la course à la qualification pour le Mondial 2022 au Qatar. « On a appris à nos dépens ce que ça coûte d'être présomptueux », lance-t-il, faisant référence à l'élimination prématurée des Bleus cet été, en 8es de finale de l'Euro contre la Suisse. Avant d'ajouter un objectif pour la Coupe du monde qatari : « J'aimerais bien que l'on atteigne le dernier carré. » lire aussi Le classement du groupe D des qualifications à la Coupe du monde 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles