Foot - Bleus - Noël Le Graët : « Deschamps ne m'a jamais déçu mais l'Euro est le premier échec »

·1 min de lecture

Interrogé dans l'émission « Téléfoot » ce dimanche, le président de la FFF Noël Le Graët est revenu sur l'élimination précoce des Bleus à l'Euro face à la Suisse. Pour lui, « il ne faut pas jeter tout ce qui a été fait ». Le président de la Fédération française de football a donné une interview ce dimanche matin lors de l'émission Téléfoot. Noël Le Graët a notamment évoqué l'avenir du sélectionneur Didier Deschamps après l'élimination en huitièmes face à la Suisse : « Je le reçois dès cette semaine, je laisse passer toujours une dizaine de jours car chacun doit réfléchir à ce qui a été bien ou pas. On va passer une journée à discuter. C'est un ami, quelqu'un qui n'a jamais déçu depuis que je l'ai pris. Il est fidèle, organisé et l'Euro est le premier échec ». « Il faut vérifier qu'on ait les mêmes objectifs et ambitions entre la Fédération et l'entraîneur » Le patron du football français s'est bien gardé de communiquer sa décision : « Je n'ai pas dit qu'il allait continuer, on va discuter. Il faut vérifier qu'on ait les mêmes objectifs et ambitions entre la Fédération et l'entraîneur. On va faire le tour de ce qui n'a pas marché et de ce qu'on peut mieux faire ». Le Graët a quelque peu regretté le terme « colère » qu'il avait employé au sortir de l'élimination, préférant celui de déception. « J'imaginais, surtout à 3-1, que le match était quasiment plié », a-t-il expliqué avant de nuancer : « Il faut se souvenir qu'on a eu une poule difficile. Les trois premiers matches étaient très très difficiles et la chaleur importante. On a dominé malgré tout et on a fini premier du groupe peut-être le plus compliqué ». « On doit faire une analyse lucide de ce qui n'a pas collé » Pour le dirigeant de 79 ans, les dix dernières minutes « où on passe à côté ne méritent pas de tout remettre en cause même si j'entends des analyses justifiées car tout le monde n'a pas joué au même niveau. On doit faire une analyse lucide de ce qui n'a pas collé. Comment expliquer que nos joueurs se soient écroulés à dix minutes de la fin. » Et d'appuyer « Il ne faut pas jeter tout ce qui a été fait. Au contraire, on a de jeunes joueurs avec beaucoup de qualités. On a un coach qui a d'énormes qualités ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles