Foot - Bleus - Noël Le Graët, président de la FFF : Faire attendre Zidane ? « Je ne ferai pas ça »

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans un entretien accordé à l'AFP, le président de la FFF Noël Le Graët a indiqué qu'il attendrait la décision de Didier Deschamps à l'issue de la Coupe du monde 2022 avant d'envisager de faire appel à un nouveau sélectionneur. Interrogé par l'AFP ce mardi, Noël Le Graët est revenu sur l'avenir de Didier Deschamps au poste de sélectionneur des Bleus, alors que ce dernier ne sera pas renouvelé avant la Coupe du monde 2022. « Il (Deschamps) m'a répondu que de toute façon, il aurait refusé et qu'on se reverra après la Coupe du monde », a confié le président de la FFF. Avant d'ajouter que, victoire finale ou non, la décision ne serait « pas loin » d'appartenir à Deschamps. S'il reconnaît que Zinédine Zidane est évidemment un candidat au poste de sélectionneur, Le Graët refuse de forcer l'ancien entraîneur du Real Madrid à attendre la décision de DD. « Je ne ferai pas ça, affirme le président de la Fédération. Pour diriger l'équipe de France, il faut une sacrée envie. Si tu le fais par calcul, ce n'est pas forcément le bon système. On vient de se qualifier pour la Coupe du monde, donc ce n'est pas le moment de parler de succession. » lire aussi Selon Noël Le Graët, « Benzema méritait le podium » du Ballon d'Or

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles