Foot - Bleus - Le Parc des Princes rend hommage aux victimes du 13 novembre 2015

·1 min de lecture

À six ans jour pour jour de la vague d'attentats qui a frappé Paris et Saint-Denis, le 13 novembre 2015, les 45 000 spectateurs de France-Kazakhstan se sont souvenus. La date était symbolique, exactement six ans après les attentats du 13 novembre 2015, et le Parc des Princes a saisi l'occasion de ce France-Kazakhstan pour rendre hommage aux victimes. Alors que le match se joue à guichets fermés, soit devant plus de 45 000 personnes, l'hommage a débuté dès la Marseillaise, reprise a capella par l'ensemble du stade. Il a été poursuivi lors d'une minute de silence parfaitement respectée et forte en émotion, juste avant le coup d'envoi. lire aussi Le dernier voyage de Manuel Dias, première victime des attentats du 13 novembre Des banderoles ont été déployées, dont l'une disait « A nos 131 étoiles du 13 novembre ». Puis, autour de la 15e minute, au moment où la première explosion avait retenti ce soir-là aux abords du Stade de France, des flashs comme des étoiles sont apparus partout en tribunes, où le public allumait l'écran du téléphone pour renvoyer la lumière. Une nouvelle Marseillaise a été lancée, alors, pour s'élever dans la nuit parisienne.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles