Foot - Bleus - La plainte en diffamation de Deschamps contre Cantona invalidée en appel

·1 min de lecture

La plainte en diffamation du sélectionneur des Bleus Didier Deschamps contre Éric Cantona a été invalidée en appel. L'ancien joueur de Manchester avait déclaré que Benzema et Ben Arfa n'étaient pas sélectionnés en raison de leurs origines. La cour d'appel de Paris a invalidé la plainte en diffamation du sélectionneur des Bleus Didier Deschamps contre Éric Cantona, confirmant l'annulation de tout procès dans ce dossier, a appris lundi l'AFP de source judiciaire. Didier Deschamps accusait Éric Cantona de l'avoir diffamé à la veille de l'Euro 2016 quand il avait déclaré dans le quotidien britannique The Guardian que Karim Benzema et Hatem Ben Arfa n'étaient pas sélectionnés en raison de leurs origines. En décembre 2020, le tribunal correctionnel de Paris avait cependant déclaré nulle sa plainte pour un motif de procédure. « M. Cantona se félicite de cette victoire » Il avait considéré que la manière dont était rédigée la plainte était de nature à « engendrer une incertitude quant à l'étendue des faits dont avait à répondre le prévenu », c'est-à-dire que les propos visés par la diffamation n'étaient pas clairement définis. M. Deschamps avait formé un recours et la cour d'appel a confirmé le 9 septembre la décision de première instance. « Monsieur Éric Cantona, qui a toujours assumé les propos qu'il avait tenus par le passé, se félicite de cette victoire qui met un terme à une procédure qu'il estimait sans fondement », a affirmé dans un communiqué l'avocate de l'ancien joueur de Manchester United.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles