Foot - Bleus - Pourquoi Deschamps a retenu Mendy, Thauvin et Tolisso

L'Equipe.fr
Didier Deschamps s'est justifié sur la convocation de Benjamin Mendy, Florian Thauvin et Corentin Tolisso, appelés pour la première fois en équipe de France A.

Didier Deschamps s'est justifié sur la convocation de Benjamin Mendy, Florian Thauvin et Corentin Tolisso, appelés pour la première fois en équipe de France A.Pour prochain rassemblement, Didier Deschamps a reconnu qu'il avait «ouvert un peu plus la porte» de l'équipe de France. En plus du phénomène Kylian Mbappé, trois joueurs vont découvrir les Bleus. Le Monégasque Benjamin Mendy, le Marseillais Florian Thauvin et le Lyonnais Corentin Tolisso. «Quand on vient pour première fois, ce n'est pas anodin, a expliqué Deschamps. J'ai le choix. J'ai beaucoup de joueurs de qualité. L'âge n'est pas un problème, c'est la qualité qui compte avant tout.»Benjamin Mendy, une progression récompenséeArrivé à Marseille en 2013, Benjamin Mendy n'a pas eu le temps de travailler avec Didier Deschamps, parti la saison précédente pour prendre les commandes de l'équipe de France. Pourtant, «DD» a suivi la progression du latéral gauche. «Déjà à Marseille il avait réalisé de très bonnes saisons, a souligné Deschamps. Il a été freiné par plusieurs blessures. Aujourd'hui, il en a beaucoup moins et il est dans une équipe euphorique. Il a progressé. Aujourd'hui, il est plus attentif à la phase défensive. Il a ajouté la rigueur défensive à ses qualités offensives, ce qui fait de lui un joueur très performant.»Florian Thauvin, l'éloge de la constanceFlorian Thauvin aurait pu découvrir l'équipe de France il y a trois ans. Alors qu'il évoluait à Bastia, Thauvin avait reçu le trophée du meilleur espoir de Ligue 1, laissant augurer un avenir brillant. Pourtant, sa progression n'a pas du tout été linéaire. Après l'imbroglio qui l'a vu passer de Lille à Marseille sans jamais porter le maillot du Losc, Thauvin a tardé à retrouver son meilleur niveau. Cette saison, à Marseille ses performances sont enfin au niveau du potentiel entrevu à ses débuts. «C'est un joueur qui a vraiment des qualités spécifiques de par le poste où il joue, a noté Deschamps. Il est capable de faire la différence, de faire marquer, de marquer. Il y a beaucoup plus de continuité dans ses performances. Il a eu un creux, mais là il est constant, il a bonnes statistiques, et il évolue à un poste qu'il connait bien sur ce côté droit.»Corentin Tolisso, la polyvalence comme point fortL'été dernier, Corentin Tolisso avait failli quitter l'OL pour répondre aux sirènes de Naples. Tolisso a pourtant choisi de poursuivre une saison de plus avec son club formateur, avec lequel il enchaine cette saison encore les performances de haut niveau. Cela n'a pas échappé à Didier Deschamps et à son staff. «Aujourd'hui, c'est un joueur de l'OL. Il partira ou pas, ça le regarde, ça regarde son président et les clubs susceptibles de le recruter. C'est un joueur en progression qui peut évoluer à plusieurs postes. Il est complet et réalise une bonne saison avec son club. Il est décisif.»Tolisso livre sa masterclass

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages