Foot - Bleus - Qualif. CM - Hugo Lloris (gardien et capitaine des Bleus) : « Ne pas entrer sur la pointe des pieds » en Finlande

·3 min de lecture

Même si les Bleus sont déjà qualifiés pour la Coupe du monde, ils aborderont le match de mardi en Finlande « sans réfléchir », selon leur capitaine Hugo Lloris. « Où trouve-t-on la motivation dans un match comme celui-là après avoir obtenu sa qualification pour la Coupe du monde ?
On a fait le travail, on est qualifiés, mais on le répète souvent, quand on porte le maillot des Bleus, il y a souvent une obligation de performances et de résultats. Même s'il y a peu d'enjeux, c'est toujours important de trouver des défis. Le focus est de bien finir l'année civile. Sentez-vous chez certains que ce match peut être un peu différent de ceux que vous jouez d'habitude ?
Outre le fait qu'il y ait bien moins d'enjeux que le précédent, il y aura certainement une réflexion de la part du coach et du staff sur la compotions de l'équipe. On connaît le contexte. Les Finlandais peuvent entrer dans l'histoire en accrochant ces barrages, ils vont tout mettre en oeuvre pour le faire. Ce ne sera pas un match simple, les supporters seront présents malgré le climat, et il y aura un terrain plus difficile que celui du Parc. À nous de nous adapter à ces conditions. Sur le plan mental, à nous de livrer une performance comme il se doit. lire aussi Les Bleus ont désormais un an pour préparer la Coupe du monde 2022 Sentez-vous dans le comportement de vos coéquipiers un petit relâchement comme si la priorité n'était plus ce match mais la suite ?
Il peut y avoir un petit relâchement par rapport à la situation. Il n'y a plus d'enjeu en ce qui nous concerne. Mais je le répète, il y a toujours cette fierté de porter le maillot des Bleus. Il y a des joueurs qui ont besoin de se mettre en valeur en vue du Mondial dans un an. Il y a très peu de matches dans une saison. Lorsqu'ils se présentent, il faut savoir saisir l'occasion. Quand on entre sur le terrain, il faut tout mettre en oeuvre pour gagner, quels que soient l'adversaire, le contexte et la compétition. On veut poursuivre sur notre dynamique pour finir sur une bonne impression générale. La possibilité d'égaler le record de 27 matches consécutifs sans défaite entre 1994 et 1999 est-il quelque chose qui peut vous servir de motivation ?
Tout est bon à prendre. Les statistiques en général parlent d'elles-mêmes, même si ça ne remplace pas un trophée ou des victoires majeures. Ça démontre un travail de fait, ou de bien fait. Surtout dans une certaine logique, on a envie de continuer le plus longtemps possible sur cette dynamique parce que c'est le meilleur moyen de préparer les échéances à venir. lire aussi Tactique : Coman, l'option payante à droite pour les Bleus face au Kazakhstan Le match face au Kazakhstan a mis en lumière les vertus du nouveau système en 3-4-2-1 sur le plan offensif. Celui de demain (mardi) sera-t-il un autre test pour la défense ?
Ce sera un match complètement différent par rapport à l'enjeu. On ne peut pas entrer sur le terrain sur la pointe des pieds. Il faut y aller à fond, sans réfléchir. Ça fait quelques matches que nous utilisons ce système. On a pu jouer différents types de matches. L'enchaînement permet de gagner en automatismes et en repères collectifs. Quels que soient les joueurs alignés, on doit sentir ce système pour être performant par la suite. Le froid attendu peut-il avoir son importance dans la préparation pour ce match ?
Pas forcément dans la préparation, mais dans la gestion du match oui. De manière naturelle, quand on est gardien, on essaye de rester le plus actif possible pour ne pas prendre un coup de froid. Forcément on gère les matches différemment en fonction du climat, c'est un élément qui entre en jeu. » lire aussi PSG, OL, OM, Monaco : les équipes de France club par club

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles