Foot - Bleus - Qualifications Euro 2020 : les Bleus gagnent en Albanie et assurent la première place du groupe

L'Equipe.fr
L’Equipe

Dominateurs et logiquement victorieux à Tirana (2-0) grâce à des buts de Tolisso et Griezmann, les Français terminent premiers de leur groupe de qualification, devant la Turquie. Il fallait gagner pour assurer la première place du groupe H et les Bleus ont gagné, dans le tout nouveau stade de Tirana, où la Marseillaise fut copieusement sifflée. Cet accueil n'a pas perturbé l'équipe de France, pas plus que son système, inédit sous Didier Deschamps, en 3-4-1-2. Sans Kylian Mbappé, fiévreux, mais avec un Olivier Giroud toujours travailleur, les Champions du monde ont maîtrisé leur affaire, disciplinés, équilibrés et appuyés sur le trio Varane-Lenglet-Kimpembé qui a vite trouvé des repères, malgré le peu d'habitudes. Ce fut presque parfait en première période, cela a parfois un tout petit peu tangué ensuite, mais la victoire n'a pas fait de doutes. Malgré une pelouse incertaine, qui se dérobait sous les pieds comme le tapis sur le carrelage de la salle de bains, les Bleus ont attaqué avec variation et justesse, bien aidés par la vision du jeu et la qualité technique d'un Antoine Griezmann en mode distributeur (voir ci-dessous). Au bout de huit minutes, ils menaient déjà, après un coup franc du Barcelonais repris d'une tête puissante et précise de Corentin Tolisso (1-0, 8e). Au bout d'une demi-heure, ils s'étaient mis à l'abri, quand Griezmann concluait un bon travail de Léo Dubois (2-0, 31e). Le stade s'est calmé, alors, et la suite fut à l'avenant, avec des Bleus appliqués et des occasions nettes mais Giroud, cette fois, trouvait le poteau (72e). Trois jours après leur succès sur la Moldavie, les Français enchaînent donc et finissent premiers. La mission est accomplie, mais il n'est pas sûr que ce bon classement suffise à en faire des têtes de série pour le tirage au sort de l'Euro. 1 Au soir de sa 21e sélection, Corentin Tolisso a marqué son premier but avec l'équipe de France, d'une belle reprise de la tête sur un coup franc de Griezmann. Il est au coeur de toute les discussions, à cause d'une adaptation délicate au FC Barcelone, et il n'avait pas vraiment rassuré, jeudi contre la Moldavie (2-1). Mais Antoine Griezmann a rappelé de quel métal il était fait, dans la tête comme dans les pieds, et il a livré une copie pleine de justesse et d'efficacité. Passeur décisif sur un coup franc impeccable, il a ensuite été un buteur plein de timing et de précision après un centre de Dubois, pour marquer son premier but en Bleu depuis 708 minutes, le 30e de sa carrière internationale (comme Just Fontaine et Jean-Pierre Papin). Il a ensuite enchaîné les bons choix et aurait pu finir avec deux ou trois passes décisives de plus, altruiste pour servir Ben Yedder trop court (54e), génial pour lancer Giroud, malheureux (52e, 72e).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi