Foot - Bleus - Raphaël Varane (Bleus) : « Garder cette solidarité, cette unité »

·3 min de lecture

Raphaël Varane est revenu ce mercredi sur la victoire des Bleus, la veille contre l'Allemagne (1-0), pour débuter l'Euro. Le défenseur a surtout apprécié la performance collective de son équipe. « Vous avez formé une charnière très solide avec Presnel Kimpembe mardi contre l'Allemagne. S'agit-il de votre meilleur match en équipe de France ?
On a concédé très peu d'occasions. On a toujours le même niveau défensif, mais c'est le travail de l'équipe qu'il faut mettre en avant. On a vu nos trois attaquants défendre énormément, ils couraient beaucoup pour resserrer les lignes. Ça fait partie de nos matches références. On a réussi à leur laisser très peu d'espace, à contrer pas mal de tirs et à anticiper pour couper pas mal de passes. On a été bons dans les duels. Bien sûr qu'on est satisfaits en plus de ne pas avoir encaissé de but. Pour la défense, c'est de la confiance en plus. « Avec Presnel, on a des qualités complémentaires » Pensez-vous pouvoir encore monter en puissance individuellement et dans votre association avec Presnel Kimpembe ?
Comme je l'ai dit, c'est avant tout une performance collective. Quand on voit Kylian (Mbappé) perdre un ballon et le récupérer cinq secondes plus tard, Karim (Benzema) faire les efforts ou Antoine (Mbappé) revenir très bas, ça nous donne de la force. Derrière, c'est nous qui allons les pousser ou les mettre en bonnes conditions pour attaquer. C'est ça qui est à mettre en avant. Avec Presnel, on a des qualités complémentaires. On parle beaucoup avant, à la mi-temps, ou sur le terrain. Plus on joue, plus on a d'automatismes. Sur ce genre de matches, ce n'est pas une question de motivation, mais de concentration et de détermination. On se motive l'un et l'autre. lire aussi Les remplaçants des Bleus contre l'Allemagne au boulot Didier Deschamps a effectué un coaching tardif, ce qui montre que pour certains, il sera difficile de se faire une place. Comment fait-on dans une grande compétition pour embarquer tout le monde ?
Il y a un état d'esprit collectif à avoir. Ce que j'ai beaucoup aimé, dans la préparation du match, c'est que des joueurs pas titulaires nous encourageaient. C'est l'une de nos forces, il faut s'appuyer là-dessus. C'est difficile pour tout le monde. On est loin de nos familles, tout le monde a envie de jouer, mais on tire tous dans le même sens. L'ambiance générale est très bonne. On va avoir besoin de tout l'effectif, dans la mentalité, dans l'attitude, dans l'ambiance ou les performances sur le terrain. Chaque joueur peut avoir un moment pour aider l'équipe, tout le monde en a conscience. Il faut garder cet état d'esprit, cette solidarité, cette unité. Physiquement, l'équipe de France est-elle prête pour toute la compétition ?
On a bien travaillé. On est bien préparés. Il y a un bon équilibre. Le groupe France est bien géré. Le match face à l'Allemagne a été suivi par 15 millions de téléspectateurs en France. Que cela signifie-t-il, selon vous ?
C'est un mélange de plusieurs choses, d'excitation par rapport au début de la compétition. C'était une affiche très belle, forcement ça intrigue. On a envie de voir comment on rentre dans cette compétition. Avec le contexte, le confinement et la pandémie, les gens de façon générale ont envie de déconnecter et de vivre des émotions. Le football est là aussi pour ça. Il y a aussi ce que dégage l'équipe de France en termes d'envie, de groupe, de mentalité et de valeurs. Ça nous fait plaisir de savoir qu'on est suivis dans le monde entier. C'est une motivation supplémentaire. Le public nous a beaucoup manqué ces derniers mois. On sait qu'à la maison, devant la télévision, beaucoup de monde nous supporte. On a envie de transmettre des émotions. » lire aussi Guy Stephan légèrement touché par le paramoteur

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles