Foot - Bleus - Raphaël Varane (France) : « Continuer à entretenir cette dynamique positive » en Ligue des nations

·3 min de lecture

Après l'échec de l'Euro, les Bleus se sont bien repris en qualifications à la Coupe du monde 2022. Raphaël Varane espère enchaîner sur le même rythme en Ligue des nations, jeudi (20h45) à Turin. « Vous allez affronter la Belgique pour la première fois depuis la demi-finale de la Coupe du monde 2018 (1-0). Pensez-vous qu'il s'agisse d'une revanche ? Si oui, dans quelle mesure ?
Je ne pense pas. C'est du passé, ça fait partie de l'histoire. Ça a été un événement marquant pour nous et pour eux aussi. Sur le match qui est à venir, ce sont surtout deux grosses équipes qui s'affrontent avec l'objectif d'atteindre une finale, avec un trophée en jeu. C'était il y a plus de trois ans, c'est déjà derrière nous. Ce Final Four de la Ligue des nations est-il encore plus important après l'échec vécu à l'Euro (en 8es de finale contre la Suisse) ?
Je ne pense pas que. C'est un rendez-vous important. C'est une compétition, où il y a des matches de prestige. On a envie de gagner. Peu importe la déception après l'élimination à l'Euro. Quand il y a des matches de compétition devant nous, on a envie de tout faire pour les gagner. « Il faut cette énergie, cette petite folie parfois dans le jeu » Avez-vous au moins envie de prendre une revanche sur vous-mêmes ?
On a envie de gagner. Évidemment après une déception, on a encore plus envie de gagner. On va jouer des matches face à de très bonnes équipes, parmi les meilleures au monde (l'autre demi-finale oppose l'Italie à l'Espagne). On a envie de relever ce défi et de donner de la joie à nos supporters. Partagez-vous l'impression que l'équipe de France rencontre en ce moment un problème de confiance ?
La confiance, ça évolue constamment dans le foot. Parfois on a moins de réussite, parfois ça bascule entre notre faveur. Quand on a enchaîné des matches nuls, il a pu y avoir moins de confiance, mais ce sont les aléas du très haut niveau. On a très bien fini le dernier stage (avec une victoire 2-0 contre la Finlande). On en avait besoin pour relancer une dynamique, pour retrouver cette confiance. Il faut s'appuyer là-dessus pour continuer à entretenir cette dynamique positive et avoir un nouvel élan, avec plus de réussite. Il y a toutes les qualités dans ce groupe. À nous de réussir à enclencher ce côté confiance et réussite qui nous a permis d'être champions du monde. On sait qu'il faut cette énergie, cette petite folie parfois dans le jeu pour la créer. Vous avez enchaîné les matches avec Manchester United depuis le dernier rassemblement. Comment cela se passe-t-il ? Comment vous sentez-vous là-bas ?
Je suis très content de ce début d'aventure. La Premier League est un Championnat réputé pour son intensité. Il y a une atmosphère différente, une mentalité différente en général par rapport au football. C'est une autre approche et une expérience différente pour moi. Je prends du plaisir à jouer, à sortir de ma zone de confort, à chercher de nouveaux repères par rapport à mes coéquipiers. C'est une autre façon de défendre, c'est super intéressant pour moi. » Raphaël Varane : « Une autre approche du football » à Manchester United

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles