Foot - Bleus - Tendance défense à trois pour les Bleus face à la Suisse

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Si l'opposition des Bleus à huis clos a eu lieu à dix contre dix, un changement de schéma se dessine pour le huitième de finale contre la Suisse. Varane, Lenglet et Kimpembe pourraient être associés pour constituer une charnière à trois. La dernière mise en place de l'équipe de France à Bucarest n'a pas acté le passage à une défense à trois pour affronter la Suisse mais elle a donné de nouveaux indices allant dans ce sens. Didier Deschamps a organisé une opposition à dix contre dix dans laquelle la défense des titulaires supposés était composée de Pavard, Varane, Lenglet et Kimpembe. Ce dernier occupait un rôle très à gauche vu qu'il manquait un joueur mais l'idée semble tout de même de l'associer dans une charnière à trois avec Lenglet dans l'axe. Lucas Hernandez, que le sélectionneur a dit disponible normalement pour ce lundi, a travaillé à part mais avec intensité. Deschamps n'a pas réfuté la possibilité que le défenseur du Bayern évolue dans un rôle de piston gauche dans l'hypothèse où il passerait à trois derrière. Adrien Rabiot, lui, évoluait avec les remplaçants dans un rôle de milieu. lire aussi La tentation du 3-5-2 pour les Bleus contre la Suisse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles