Foot - BRE - Ronaldinho : « Je n'aurais jamais imaginé une telle situation »

L'Equipe.fr
L’Equipe

L'ancien joueur brésilien, assigné à résidence au Paraguay après avoir passé plusieurs semaines en détention, a raconté ces moments difficiles, ce lundi, dans un journal local. Libéré de prison au Paraguay le 7 avril, après y avoir passé presque un mois dans l'attente de son procès pour usage présumé de faux passeport, Ronaldinho s'est exprimé ce lundi pour la première fois. Le Brésilien, qui a fêté son 40e anniversaire en détention, est assigné à résidence depuis, dans un hôtel à Asunción, avec son frère Roberto Assis. « Nous avons été totalement surpris d'apprendre que les documents n'étaient pas légaux, a-t-il confié au journal local ABC Color. Depuis le début, nous avons collaboré avec la justice pour clarifier la situation. Nous avons tout expliqué et fait ce qu'on nous a demandé », a expliqué le Ballon d'Or 2005, reconnaissant n'avoir « jamais imaginé qu'il traverserait une telle situation ». Ronaldinho « J'espère que ce sera bientôt fini » L'ancien joueur du Barça, du PSG et de l'AC Milan est aussi revenu sur sa période d'incarcération. Il a tenu à remercier tout le monde pour le traitement qu'il a reçu. « Toutes les personnes que j'ai côtoyées m'ont témoigné leur gentillesse, a-t-il raconté. J'ai joué au football, signé des autographes et fait des photos. Cela fait partie de ma vie, je n'ai aucune raison d'arrêter de le faire. Il y avait beaucoup de gens qui vivaient un moment plus difficile que moi (là-bas). » Très pieux, le Brésilien attend désormais les conclusions de l'enquête avec impatience. Il s'en remet à « (ses) prières pour que tout se passe bien ». « J'espère que ce sera bientôt fini », a-t-il conclu.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi