Foot - BUL - Yasen Petrov (sélectionneur de la Bulgarie) : « Certains joueurs sont fatigués »

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le sélectionneur de la Bulgarie, Yasen Petrov, a indiqué, ce lundi qu'il allait devoir composer avec la fatigue de ses joueurs pour affronter l'équipe de France, mardi. Dernier adversaire de l'équipe de France avant l'Euro ce mardi, la Bulgarie a déjà affronté la Slovaquie (1-1) et la Russie (0-1) cette semaine, les deux fois en déplacement. Pas l'idéal avant d'affronter les Bleus. « C'est vrai que certains sont fatigués, a regretté le sélectionneur Yasen Petrov, ce lundi. J'espère qu'on va tenir le coup, ce sera difficile car certains auront joué trois matches de suite. » En plus des matches joués, les voyages pèsent également lourds dans les jambes bulgares selon le sélectionneur : « Ce sont des voyages très longs, nous n'avons pas disposé d'un temps suffisant. » Petrov veut réécrire l'histoire Mais, malgré ces difficultés, Yasen Petrov, à la tête de la 71e sélection mondiale au classement de la FIFA, espère « voir une équipe qui souhaite montrer ce qu'elle sait faire » et « poser des difficultés à la France » en s'appuyant sur « beaucoup de jeunes qui ont besoin de progresser et qui devront être intelligents, concentrés tout le long du match ». Au cours de la conférence de presse, Yasen Petrov est également revenu sur la fameuse rencontre de qualifications à la coupe du Monde 1994, qui a vu la Bulgarie éliminer les Bleus en 1993. « La France est repartie vers le sommet à partir de ce match, pourquoi penser que nous ne pouvons pas faire la même chose ? Pour nous,(depuis 1994), ça a été un chemin de croix, mais peut-être que nous irons vers le haut à partir de ce match », a-t-il conclu, philosophe. lire aussi Bleus : Hernandez et Tolisso titulaires face à la Bulgarie ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles