Foot - C.Conf. L'Uruguay dans le creux de la vague

L’équipe
Foot - C.Conf. L'Uruguay dans le creux de la vague
.

Afficher la photo

L'expérience de Diego Forlan devrait être précieuse pour l'Uruguay contre le Nigeria lors du match décisif du groupe B de la Coupe des confédérations. (Reuters)

Battue par l'Espagne (1-2) lors du premier match de la Coupe des confédérations, l'Uruguay veut absolument gagner contre le Nigeria (00h00) pour penser ensuite à la demie.Quatrième du Mondial 2010, vainqueur de la Copa America l’année suivante, l’Uruguay était encore au top il y a quelques mois. Mais depuis, la Celeste est rentrée dans le rang: seulement cinquième de la zone Amsud de qualifications pour la Coupe du monde 2014, elle ne verra pas le dernier carré de la Coupe des confédérations si elle perd face au Nigeria. Battue d’entrée par l’Espagne (1-2), elle sait aussi qu’en cas de victoire, les demies seront presque acquises puisqu’elle affrontera Tahiti lors du troisième match.«Il faudra être plus offensifs, plus agressifs» que contre la Roja, préviennent en cœur les Uruguayens avant une rencontre face à des Nigérians «rapides et puissants». «Si on gagne, nous dépendrons seulement de nous-mêmes pour passer en demies. Le Nigeria est notre rival pour la qualification», explique le portier Muslera. «Heureusement, nous sommes désormais habitués à ce genre de matches à enjeu car ce sera une nouvelle finale», lâche Maxi Pereira.Remplaçant face à l’Espagne, Diego Forlan (33 buts en 100 sélections) se méfie de cette rencontre qu’il devrait débuter comme il l’a expliqué à Ovacion: «Un nul serait bon pour le Nigeria car cela nous obligerait à marquer un grand nombre de buts face à Tahiti. Eux, ils pourraient jouer le nul face à l’Espagne. Je pense que cela se passerait comme ça, et ça serait plus difficile pour nous.» L'Uruguay donnerait tout pour pouvoir mettre ses remplaçants contre les Tahitiens. Pour cela, il faudra d'abord tout donner sur le terrain.

Afficher les commentaires (1)
  • Diomède, champion du monde de l'éducation

    Diomède, champion du monde de l'éducation

    Bernard Diomède a bien caché son jeu. Il n'a jamais été ce champion du monde 98 discret et effacé qu'Aimé Jacquet avait surnommé Petit Bonhomme. C'est juste qu'il laissait la lumière aux autres.... … Suite »

    LeParisien.fr - il y a 20 minutes
  • Aurier à la barre

    Aurier à la barre

    Mauvaise passe pour Serge Aurier. Expulsé vendredi à Toulouse lors du match de Ligue 1 de football, le défenseur du PSG âgé de 23 ans est convoqué ce matin devant le tribunal correctionnel de Paris... … Suite »

    LeParisien.fr - il y a 20 minutes
  • Lando Blue près du but

    Lando Blue près du but

    Dirigé vers la discipline de l'obstacle en début d'année, LANDO BLUE (n°11) a parfaitement réussi sa reconversion. Lors de ses cinq sorties en haies, il n'a jamais fini plus loin que quatrième et... … Suite »

    LeParisien.fr - il y a 20 minutes
  • PSG : Thiago Motta n'est plus dans son élément

    PSG : Thiago Motta n'est plus dans son élément

    Coup de vieux ou simple coup de mou ? Thiago Motta est en difficulté en ce début de saison. Distancé par Grzegorz Krychowiak dans l'esprit d'Unai Emery, il sort de deux prestations manquées.... … Suite »

    LeParisien.fr - il y a 20 minutes
  • L'OM gagne au COURAGE

    L'OM gagne au COURAGE

    MARSEILLE 2 NANTES 1   Vous vous êtes peut-être dit, hier soir, que vous veniez de passer une sale semaine. Jusqu'à 21 h 57 et le deuxième but marseillais, Franck Passi a dû penser que la... … Suite »

    LeParisien.fr - il y a 20 minutes