Foot - C. Ligue - L'équipe type du moment avant la finale de Coupe de la Ligue entre le PSG et Monaco

L'Equipe.fr
Avant la finale de la Coupe de la Ligue, qui opposera le PSG à Monaco, ce samedi (21h00), nous avons imaginé une équipe type composée de joueurs des deux clubs sur la forme du moment.

Avant la finale de la Coupe de la Ligue, qui opposera le PSG à Monaco, ce samedi (21h00), nous avons imaginé une équipe type composée de joueurs des deux clubs sur la forme du moment.GARDIENKevin Trapp (PSG) : Bien que Paris reste sur trois matches en encaissant au moins un but, Kevin Trapp affiche une forme intéressante en ce moment. Rappelé en sélection, le gardien allemand est récompensé pour ses prestations convaincantes de ces dernières semaines. Enfin régulier et sûr dans ses interventions, l'ancien portier de Francfort semble avoir définitivement évacué la concurrence d'Alphonse Areola. Malgré la débâcle du Camp Nou, il apparaît plus en confiance que le Monégasque Danijel Subasic, auteur de grosses erreurs récemment, à Manchester City et contre Bordeaux.DÉFENSEURSAlmamy Touré (Monaco) : Il a beau ne pas être titulaire à Monaco, Almamy Touré pourrait bien l'être samedi, puisque Djibril Sidibé, touché au thorax avec les Bleus, reste incertain. Thomas Meunier (cheville) et Serge Aurier (genou) revenant eux-mêmes de blessures au PSG et n'étant sans doute pas encore à 100%, le jeune Malien (20 ans), frais physiquement et en nets progrès, serait le meilleur recours pour occuper le poste de latéral droit. D'autant que quand il a joué cette saison, il a rarement déçu.Thiago Silva (PSG) : À l'exception du naufrage collectif à Barcelone, Thiago Silva réalise un début d'année 2017 très solide. Après une première partie de saison compliquée, le capitaine parisien a retrouvé son meilleur niveau et l'a prouvé à Marseille et contre Lyon notamment. Le sélectionneur brésilien Tite ne s'y est pas trompé et ne le rappelant. Ce qui fait la différence avec son compatriote Jemerson, outre son expérience des grands rendez-vous, c'est aussi sa capacité à se montrer décisif. Toutes compétitions confondues, il a déjà marqué six buts cette saison.Kamil Glik (Monaco) : Pilier de la défense monégasque, Kamil Glik réalise une saison pleine avec l'ASM. Devenu très vite un cadre de l'équipe et un joueur qui compte en Ligue 1, le rugueux international polonais aborde cette dernière ligne droite dans des conditions optimales, grâce à sa grande capacité à enchaîner les efforts. Rarement blessé ou suspendu, il était en balance avec Marquinhos, pour le deuxième poste dans l'axe. Mais le Brésilien étant forfait et remplacé par le jeune Presnel Kimpembe, sa présence est une évidence.Benjamin Mendy (Monaco) : Légèrement touché à un pied lors de son premier rassemblement avec Bleus, Benjamin Mendy devrait pouvoir tenir sa place. Assez bon pour ses débuts en équipe de France au Luxembourg, le latéral gauche a ensuite assisté au match amical face à l'Espagne, depuis le banc. Il a pu constater que Layvin Kurzawa n'était pas au mieux en ce moment. Son alter-ego parisien manque de jus et de sérénité défensive. Dans ce profil de joueur de couloir très porté vers l'avant, l'ancien Marseillais offre plus de garanties.MILIEUXBernardo Silva (Monaco) : Deuxième joueur de Ligue 1 le mieux noté cette saison (6,26), dans L'Equipe, derrière Thomas Lemar, Bernard Silva a gagné en assurance dans son jeu. Toujours très juste techniquement et capable de faire la différence à lui tout seul, comme à Paris, le milieu offensif dispose d'une palette complète de qualités, comme celle aussi de bien frapper les coups de pied arrêtés. L'international portugais est surtout beaucoup plus régulier et décisif cette saison que les Parisiens Lucas et Angel Di Maria.Marco Verratti (PSG) : Le petit génie grandit et se bonifie. À Paris comme avec l'Italie, Marco Verratti a pris le pouvoir cette saison. Tous les ballons passent par lui. Imprévisible, doté d'une technique hors-pair et désormais plus calme que lors de ses premières années agitées, le milieu parisien est devenu l'un des tout meilleurs joueurs européens. Si la position de sentinelle devant la défense n'est pas sa préférée, il peut l'occuper pour les besoins de son équipe. Fabinho suspendu et Tiémoué Bakayoko s'étant montré décevant pour ses débuts en Bleu, il n'y avait pas match à ce poste pour la finale.Julian Draxler (PSG) : Auteur de sept buts depuis son arrivée cet hiver à Paris, Julian Draxler a prouvé, par sa capacité d'adaptation, qu'il était un joueur de très haut niveau, du haut de ses 23 ans. Le champion du monde allemand s'est immédiatement installé sur le côté gauche du PSG, où sa vitesse ballon au pied a déjà causé beaucoup de problèmes à ses adversaires. Récemment diminué par une douleur à une cuisse, il a fait sa rentrée dimanche avec la Mannschaft en Azerbaïdjan, où il a rassuré sur son état de santé. Pas utilisé avec les Bleus, Thomas Lemar semble moins tranchant en ce moment.Javier Pastore (PSG) : Javier Pastore semble en avoir enfin terminé avec les blessures. De retour à la compétition depuis la mi-février, l'Argentin a montré qu'il n'avait rien perdu de ses qualités. Étincelant au Vélodrome notamment, où il était titulaire, le meneur pourrait bien être l'un des hommes forts du PSG en cette fin de saison. Sa finesse technique a peu d'égal en Ligue 1. Après avoir été absent de nombreux mois, il dispose aussi aujourd'hui d'une fraîcheur non négligeable.ATTAQUANTSEdinson Cavani (PSG) : Meilleur buteur de Ligue 1 avec 27 réalisations, Edinson Cavani vit peut-être la plus belle saison de sa carrière, d'un point de vue individuel. Encore décisif avec l'Uruguay, malgré la défaite face au Brésil (1-3), El Matador porte son club et sa sélection depuis des mois. Souvent déterminant lors des dernières finales du PSG, l'attaquant est dans une bien meilleure forme que Radamel Falcao, toujours incertain pour la finale en raison d'une douleur à la hanche.Kylian Mbappé (Monaco) : Incontestablement, il est l'homme de cette fin de saison. Appelé pour la première fois en équipe de France, à seulement 18 ans, Kylian Mbappé n'en finit plus d'impressionner. Déjà buteur à douze reprises en Ligue 1, dont cinq lors des trois derniers matches, le champion d'Europe U19, il semble inarrêtable en ce moment. Préféré à Valère Germain désormais, tout lui réussit. Et Monaco compte à présent beaucoup sur lui dans sa quête de trophées.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages