Foot - C. Ligue - PSG - Thomas Tuchel (PSG) avant le quart de finale de Coupe de la Ligue : « On a confiance dans notre style »

L'Equipe.fr
L’Equipe

L'entraîneur du PSG prépare son équipe à monter en intensité avec une reprise qui se poursuit par le match de Coupe de la Ligue face à Saint-Étienne, ce mercredi à 21 h 05. Il veut aussi asseoir son 4-4-2 avant les grandes échéances. « Quel est l'état de votre groupe avant la réception de Saint-Étienne, en quarts de finale de la Coupe de la ligue ?
Abdou Diallo, Presnel Kimpembe et Thiago Silva ne sont toujours pas disponibles. Allez-vous continuer à faire tourner dans les coupes vu toutes les échéances qui vous attendent ?
On va tout jouer. Il faut aussi donner du rythme aux garçons qui n'ont pas joué face à Linas-Monthléry (6-0 en Coupe de France). Il faut garder cette possibilité de jouer avec intensité. Saint-Étienne sera un match bien plus difficile. Ils jouent en 5-3-2 avec un bloc très compact. On l'a vu récemment. Il est très difficile d'avoir des occasions face à eux. Mais on avait quand même particulièrement bien joué la dernière fois (4-0). Nous sommes prêts. « Le gardien est plus fort et calme » Sergio Rico va de nouveau garder votre but. Que pensez-vous de lui comme doublure ?
Je suis très satisfait de Sergio. Je sais qu'il aimerait prolonger. Après c'est entre le club et lui. Il remplit sa mission aussi bien à l'entraînement qu'en compétition. C'est un gardien fiable. Un garçon très positif. Tuchel veut garder Cavani Contrairement à la saison passée entre Buffon et Areola, il y a une vraie hiérarchie entre les gardiens entre Keylor Navas, Sergio Rico et Marcin Bulka. Est-ce plus confortable à gérer pour vous ?
C'est bien mieux pour tout le monde, pour moi et les joueurs. Cette hiérarchie installe plus de tranquillité. Quand c'est clair, c'est plus simple à gérer. C'est exactement ce qu'on veut. Les trois fonctionnent bien ensemble. Sergio et Bulka jouent super bien leur rôle. Le groupe de gardiens est plus fort et calme, y compris avec leur entraîneur spécifique. C'est un groupe compétitif et de grande qualité. « Le 4-4-2 a donné beaucoup de responsabilités à tout le monde » Est-ce que votre rotation offensive est la même pour Neymar et Kylian Mbappé que pour les autres attaquants ?
On essaye de gérer les minutes. Ce n'est pas facile. On doit se garder la possibilité de réagir chaque jour. Ça dépend également des matches. Chaque rencontre est différente dans l'intensité. Ça dépend aussi des joueurs. Pour certains, il est plus important de jouer tous les trois jours. Il faut également gérer les entrées en cours de match. Pour Saint-Étienne, on peut changer beaucoup et après on décidera ensuite pour chaque match. Il faudra aussi composer entre les suspensions et les blessures. On essaye de préparer les gars dans l'intensité. On entre dans une phase dangereuse. Il faut être particulièrement vigilant dans le travail quotidien. C'est pour ça qu'on échange chaque jour avec staff médical. Il y a un suivi très précis. On doit avoir de la chance et des joueurs super pros dans leur vie personnelle. Mais on a une équipe qui a plus d'expérience et qui est habituée à se gérer. Avez-vous trouvé votre style en fin d'année dernière avec les quatre de devant (Di Maria, Mbappé, Icardi, Neymar) ?
C'est notre défi d'asseoir cette équipe. On a joué exceptionnellement ces dernières semaines avec des résultats et un état d'esprit. Il y avait de l'intensité avec ballon et on a affiché de belles statistiques. On a de la confiance offensivement et défensivement. On a confiance dans notre style. Le 4-4-2 a donné beaucoup de responsabilités à tout le monde. C'est notre défi de continuer comme ça. On sera encore plus forts. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi