Foot - C1 - Barça - Les médias espagnols sans pitié pour le Barça, éliminé de la Ligue des champions

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Foot - C1 - Barça - Les médias espagnols sans pitié pour le Barça, éliminé de la Ligue des champions
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Robert Lewandowski
    Robert Lewandowski
    Footballeur polonais

Tous les médias sportifs espagnols ont vivement critiqué le Barça, éliminé mercredi de la Ligue des champions dès la phase de groupes pour la première fois depuis vingt ans. Le comportement de Clément Lenglet, apparu plaisantant avec Robert Lewandowski après la défaite à Munich contre le Bayern (0-3), a été blâmé. Comme prévu, l'élimination du Barça dès la phase de groupes de la Ligue des champions a fait l'effet d'une petite bombe en Espagne. Le club catalan n'a pas été épargné jeudi matin dans la presse espagnole. À commencer bien sûr par les médias catalans, rarement dans la mesure que ce soit pour encenser ou comme aujourd'hui démonter au lance-flammes la piètre performance barcelonaise. Le froid ressenti mercredi à Munich s'est répandu sur le jeu du Barça pour Mundo Deportivo, qui titre jeudi « En dessous de zéro » et constate que « sans football ni ressources, les Blaugranas ont pris une leçon de réalisme face à un adversaire supérieur ». Dans un éditorial, Santi Nolla, directeur du journal, constatait les dégâts : « L'effectif est déséquilibré, avec trop de joueurs de plus de trente ans et de moins de vingt ans, sans la classe de moyenne d'âge, qui sert d'équilibre. Cette équipe est toujours prévisible, mais maintenant elle n'a pas non plus de vrai buteur. »

L'autre quotidien catalan Sport a moins versé dans le titre choc mais son « Triste élimination en huitièmes » témoigne d'une vraie lassitude. « la énième débâcle à Munich devrait servir à changer le discours du club. Il est temps d'assumer une fois pour toutes la réalité, d'arrêter de tromper son monde avec des promesses absurdes de titres et d'expliquer qu'un long voyage dans le désert nous attend », écrit Ernest Folch, ancien directeur du quotidien, aujourd'hui dans le groupe Navona.

À Madrid, l'occasion était trop belle pour accabler l'adversaire historique du Real. La presse de la capitale espagnole prend moins de gants. Marca parle de « Naufrage », tandis que pour AS, le Barça se retrouve « En enfer » après cet échec qui confirme la constante perte de niveau de ces dernières saisons.

Dans la tourmente, un joueur a rapidement fait l'objet de nombreuses critiques, quelques minutes après la fin de la rencontre face au Bayern Munich. Aperçu très souriant aux côtés de Robert Lewandowski, Clément Lenglet a subi la fronde de certains, notamment pendant l'émission de télévision El Chiringuito : « Lenglet, tu n'as pas honte ? a lancé un chroniqueur pro-Barça. Des millions de personnes pleurent et toi tu ris après le match. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles