Foot - C1 - Bayern - Flick (Bayern) : « Peu de choses ont changé » depuis la finale de Ligue des champions contre le PSG

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Pour contrer les stars parisiennes Neymar et Kylian Mbappé, Hansi Flick compte bien s'appuyer sur les souvenirs de la finale remportée au mois d'août dernier à Lisbonne (1-0). « Comment allez-vous contenir Neymar et Kylian Mbappé ?
Peu de choses ont changé depuis la finale. Nous devons être bien en place et réagir très vite lorsque nous perdons la balle. Mais il est aussi déterminant pour nous de ne pas penser trop à ne pas perdre la balle et d'avoir confiance en nous pour attaquer. lire aussi Gnabry positif au Covid-19 et forfait face au PSG Pensez-vous que les Parisiens font encore des cauchemars de Manuel Neuer après la finale ? Nous non plus n'avons pas bien dormi après la finale (rire). Quand tu perds un match comme ça, c'est dur et nous n'avons pas envie de vivre ça. Manu (Neuer) a de nouveau montré qu'il était un gardien de classe mondiale. C'est un avantage d'avoir un gardien comme ça, même si je ne sais pas ce qui se passe dans la tête des adversaires. Paris a beaucoup de qualités et il nous faut rester concentrés. Hans-Dieter Flick à propos d'Eric Choupo-Moting « J'utilise les joueurs qui viennent d'autres clubs pour échanger des infos avec eux » Eric Choupo-Moting vous a-t-il briefé sur le PSG ?
J'utilise les joueurs qui viennent d'autres clubs pour échanger des infos avec eux. Ça nous permet de vérifier nos analyses, donc la communication est là et Choupo-Moting est un joueur important pour nous. Il a montré à Leipzig ce qu'il sait faire. lire aussi Ligue des champions : calendrier et résultats de la phase finale Qui de Jérôme Boateng ou de Niklas Süle sera aligné avec David Alaba en charnière ?
Ça peut être l'un ou l'autre. Je ne donne pas ma composition d'équipe un jour avant le match. On décide à l'intuition et je veux me laisser les options ouvertes. Si j'annonce que X ou Y va jouer et que je dois ensuite me contredire, ce n'est pas bon. À ce niveau, chaque joueur doit se préparer en pensant qu'il va jouer. L'important, c'est que notre ligne de quatre derrière soit compacte avec le milieu défensif (Joshua Kimmich) et les deux ailiers, pour essayer de boucher tous les espaces. L'équipe est bien équilibrée et elle doit être en bonne position lorsque nous avons la possession pour pouvoir mettre l'adversaire sous pression, c'est quelque chose de très important pour nous. » lire aussi Pochettino : « Le Bayern, sans doute la meilleure équipe au monde »