Foot - C1 - Le Bayern Munich écrase la Lazio et fait un grand pas vers les quarts

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Large vainqueur sur le pelouse de la Lazio Rome (4-1), le Bayern Munich, tenant du titre, a déjà pris une option pour la qualification. Le match : Le Bayern, quelle machine ! Le Bayern Munich a enregistré, ce mardi à Rome, son 18e match d'affilée sans défaite en Ligue des champions. Son très large succès en Italie lui ouvre déjà en grand les portes des quarts de finale. Mais c'est évidemment la manière dont le tenant du titre s'est imposé au stade olympique qui ressemble à un message. En fait il n'y a jamais eu de match, et le suspense n'a pas tenu dix minutes. Dès la 9e, une affreuse passe en retrait de Musacchio destinée à Reina était interceptée par Lewandowski, qui évitait le gardien espagnol, ouvrait le score et évacuait le moindre doute : même diminué par les blessures (Gnabry, Tolisso) et le coronavirus (Müller, Pavard), même freiné en Bundesliga (un point en deux journées), ce Bayern est très au-dessus de la Lazio. Qui, en plus, s'est trop ouvertes aux contres bavarois. Dans la foulée du premier tir italien (Luis Alberton 23e), Musiala doublait la mise (0-2, 24e) puis Sané reprenait une frappe de Coman repoussée par Reina, qui avait manqué sa relance au départ de l'action (0-3, 42e). On ne sait pas si l'équipe de Simone Inzaghi, menée de trois buts, avait été requinquée par le discours de son entraîneur à la pause, et on ne le saura jamais puisque, dès le retour des vestiaires, un contre mené par Sané poussait Acerbi au csc (0-4, 47e). A cet instant du match, il y avait donc quatre buts d'écart, sont trois plus ou moins « offerts » par les Italiens. Dès lors le but de Correa (49e) et tout ce qui suivit, notamment les déboulés de Lazzari couloir droit, n'avaient plus grand intérêt : le Bayern est sans doute déjà en quarts.