Foot - C1 - Le Bayern Munich corrige Benfica en Ligue des champions

·3 min de lecture

Le Bayern Munich a balayé Benfica ce mercredi soir (4-0) au stade de la Luz en marquant quatre buts durant les vingt dernières minutes d'un match spectaculaire. Ce mardi soir, au stade de la Luz, Benfica et le Bayern Munich ont livré un combat titanesque remporté par KO par les Bavarois, impitoyables dans lors des vingt dernières minutes durant lesquelles ils ont marqué quatre buts. lire aussi Le film de Benfica-Bayern Munich Un but refusé à Lewandowski Les joueurs de Jorge Jesus ont pourtant longtemps tenu tête aux champions d'Allemagne, qui ont fait chauffer les gants de Odysseas Vlachodimos, leur gardien, avant la pause. Évidemment, la première grosse occasion est venue de Robert Lewandowski, dont la tête puissante a été repoussée par le portier de Benfica (9e). Leroy Sané n'a pas cadré son coup franc (22e), Vlachodimos a détourné la tentative d'un Kingsley Coman absolument intenable - et élu homme du match - ce mercredi soir (28e). Mais Benfica n'a pas fait que subir et il a fallu un grand Neuer pour sortir la frappe en pivot de Nunes qui avait bien résisté à Süle (33e). La première période a offert encore quelques belles opportunités avec, au choix : le centre de Pavard pour la tête non cadrée de Coman (35e), ou la frappe lointaine non cadrée de Sané (38e). Juste avant la pause, on a cru que Lewandowski avait concrétisé la domination de son équipe, mais le Polonais a marqué du bras sur un centre de Coman et son but a été logiquement refusé (43e).

Pavard touche le poteau La mi-temps n'était évidemment pas de trop pour reprendre un peu son souffle après un premier acte intense. Mais dès l'entame de la seconde période, Pavard a trouvé le poteau sur une de ces demi-volées dont il a le secret (47e). Müller a vu son but à son tour annulé pour une position de hors-jeu de Coman au début de l'action (52e), puis sur une belle frappe enroulée du gauche, Gonçalves a fait briller Neuer après avoir éliminé facilement Hernandez d'un crochet (55e). Benfica a bénéficié d'un temps fort mais ni Verissimo (58e), ni Rafa Silva (67e), ni Yaremchuk (68e) ne sont parvenus à cadrer et l'équipe portugaise a laissé passer sa chance. 3 sur 3 pour le Bayern Après une faute d'Otamendi sur Lewandowski à 20 mètres du but de Vlachodimos, Sané s'est chargé du coup franc direct qu'il a transformé (70e). Dix minutes plus tard, Everton a trompé son propre gardien à la suite d'un centre de Gnabry dont l'entrée en jeu a fait beaucoup de bien au Bayern (80e, 0-2). Lewandowski, auteur d'un doublé lors des deux précédents matches, ne pouvait pas ne pas participer à la fête, et a marqué à bout portant sur une passe de Sané (82e, 0-3) avant que l'ancien de Manchester City n'inscrive un doublé (84e, 0-4).

Avec cette troisième victoire en autant de rencontres, le Bayern est largement en tête du groupe E avec neuf points. Il devance son adversaire du soir (4) et le Barça (3), vainqueur un peu plus tôt du Dynamo Kiev (1-0). 78 Robert Lewandowski a inscrit ce mercredi soir son 78e but en 99 rencontres de Ligue des champions.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles