Foot - C1 - Concacaf - Concacaf : André-Pierre Gignac et les Tigres perdent la finale de la Ligue des champions contre Pachuca

L'Equipe.fr
Accrochés à l'aller et battus au retour par Pachuca (1-1, 0-1), André-Pierre Gignac et les Tigres ont perdu pour la deuxième année d'affilée la finale de la Ligue des champions de la Concacaf.

Accrochés à l'aller et battus au retour par Pachuca (1-1, 0-1), André-Pierre Gignac et les Tigres ont perdu pour la deuxième année d'affilée la finale de la Ligue des champions de la Concacaf.Décidément, André-Pierre Gignac et les Tigres de Monterrey semblent maudits. Déjà battus en finale de la Copa Libertadores en 2015 puis de la Ligue des champions de la Concacaf en 2016, l'attaquant français et son équipe se sont inclinés pour la deuxième année d'affilée en finale de la C1 de la Concacaf, face à un autre club mexicain.Tenue en échec lors du match aller par Pachuca (1-1), un match au cours duquel elle avait raté un penalty par Vargas, l'équipe mexicaine a chuté lors du retour sur le plus petit des scores (0-1). Réduits à dix après l'expulsion de Pizarro (78e), les Tigres ont craqué sur une frappe lointaine mal repoussée par Guzman, sur laquelle Jara a bien suivi pour marquer le seul but de la rencontre (83e). Particulièrement actif, André-Pierre Gignac s'est démené en pointe de l'attaque et a tout tenté pour faire basculer la partie. Mais l'ancien Marseillais a manqué de réussite, après avoir vu sa belle frappe repoussée par Alfonso Blanco (15e), de chance, lorsque son tir lointain a heurté la barre transversale (à voir sur le ralenti), et il s'est vu refuser un but dans le temps additionnel pour hors-jeu. Un scénario cruel pour le buteur, également malchanceux en finale de l'Euro, où il avait touché le poteau (0-1 a.p. contre le Portugal).Vainqueur de la rencontre et invaincu à domicile depuis 31 matches, Pachuca a gagné le droit de représenter la Concacaf lors du prochain Mondial des Clubs en remportant pour la cinquième fois de son histoire cette épreuve. Un titre après lequel les Tigres courent toujours.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages