Foot - C1 Concacaf - Ligue des champions Concacaf : Gignac envoie les Tigres en finale

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Deux penalties du buteur français André-Pierre Gignac ont permis à son club mexicain des Tigres de Monterrey de battre l'équipe hondurienne d'Olimpia (3-0) et de se qualifier pour la finale de la Ligue des champions de la Concacaf. Ils seront opposés au Los Angeles FC, samedi à Orlando (Floride). Une tentative transformée en force à droite du gardien dans les arrêts de jeu de la première période (45+4), une autre réussie d'une frappe sèche à sa gauche à la 57e minute : sans trembler, Gignac a concrétisé la domination de son équipe, en quête d'un premier sacre dans ce tournoi continental après trois finales perdues (2016, 2017, 2019). Le troisième but des Tigres a été inscrit contre son camp par le défenseur d'Olimpia, Elvin Oliva (78e). Gignac, qui avait contribué à la qualification aisée de son équipe la semaine passée contre le New York City FC en ouvrant déjà le score de la tête, est dans une forme étincelante à 35 ans. Déjà meilleur buteur de l'histoire des Tigres depuis l'an passé (144, série en cours), il est devenu le 22 novembre le meilleur buteur européen de l'histoire du championnat mexicain (125), dépassant l'Espagnol Isidro Langara qui détenait ce record depuis 1946. Suite ou fin de l'hégémonie mexicaine ?
Les Tigres auront pour adversaire le Los Angeles FC qui a pu compter sur sa star mexicaine Carlos Vela, auteur d'un doublé en deux minutes (46e, 47e) face au Club America, le cador mexicain de la compétition avec sept sacres, qui avait pourtant ouvert le score par Sebastian Caceres (11e). Un but de Latif Blessing dans les arrêts de jeu (90+5) a parachevé le succès de l'équipe californienne, dont ce sera la première finale continentale le 23 décembre, toujours à Orlando. Elle tentera de briser l'hégémonie mexicaine, dont les clubs ont remporté toutes les éditions depuis 2006. La dernière équipe de MLS à s'être imposé est l'autre club de Los Angeles, le Galaxy, en 2000.