Foot - C1 - La crise sanitaire écorne (un peu) la dotation Ligue des champions du PSG

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le PSG, finaliste de la C1 2019-2020, a touché comme prévu une dotation (126,8 M€) plus importante que celle du Bayern Munich, vainqueur de l'épreuve (125,5 M€). Mais aussi un peu réduite en raison du Covid-19. La crise sanitaire a entraîné une perte de 15 % de revenus pour les compétitions de clubs de l'UEFA lors de la saison 2019-2020, explique le dernier rapport financier de l'UEFA rendu public dans la foulée du récent congrès de l'organisation. L'instance européenne a notamment compensé auprès des diffuseurs et des partenaires de la Ligue des champions et de la Ligue Europa le manque à gagner lié à la baisse du nombre de matches (« final 8 » à Lisbonne en C1, en Allemagne en C3). Ce recul des revenus (2,73 Mds€, -486 M€), n'a pas été toutefois entièrement répercuté sur la redistribution aux clubs, qui ont touché des dotations rabotées de « seulement » 3,5 % en Ligue des champions et de 3 % en Ligue Europa. Pour le PSG, finaliste de la Ligue des champions remportée (1-0) par le Bayern Munich le 23 août 2020 et premier bénéficiaire de la manne européenne (126,8 M€ contre 125,5 M€ au club allemand), la perte en dotation s'élève à 4,4 M€ (4,3 M€ pour le Bayern).

Leipzig, demi-finaliste, n'a touché que le 11e chèque Pour mémoire, les sommes versées par l'UEFA ne dépendent pas uniquement du sportif, ce qui explique qu'un club comme le RB Leipzig, demi-finaliste (éliminé par le PSG, 0-3), ne reçoive que le 11e chèque de l'UEFA (68,7 M€). Pour le cycle 2018-2020, la découpe du gâteau inclut une récompense forfaitaire (présence en phase de groupes, 25 %) et des primes liées aux résultats (30 %), à l'historique européen des clubs lors des dix dernières saisons (30 %) et au marché télévisuel de chaque pays (15 %). Lyon, demi-finaliste (éliminé par le Bayern, 0-3), a reçu 91,2 M€, ce qui place le club de Jean-Michel Aulas au 6e rang des revenus de la C1 2019-2020. Le LOSC, éliminé dès la phase de groupes (4e), a touché 36,4 M€ (23e), deux fois plus que la dotation la plus faible (Slavia Prague, 18,3 M€, 32e). Ligue Europa : 14 M€ pour Rennes, 12 pour les Verts En Ligue Europa, le finaliste, l'Inter Milan, reversé de la Ligue des champions, a reçu un total de 61,4 M€, contre 34,6 M€ pour le Séville FC, vainqueur (3-2) le 21 août à Cologne. Le Stade Rennais et l'AS Saint-Étienne, éliminés en phase de groupe (4e et 3e), auront arrondi leurs revenus de respectivement 14,4 M€ et 12 M€.