Foot - C1 - Cristiano Ronaldo assomme l'Atlético et rapproche le Real de la finale

L'Equipe.fr
Le Real Madrid a un pied en finale de la Ligue des champions après son confortable succès face à l'Atlético (3-0) en demi-finale aller. Cristiano Ronaldo a marqué un triplé.

Le Real Madrid a un pied en finale de la Ligue des champions après son confortable succès face à l'Atlético (3-0) en demi-finale aller. Cristiano Ronaldo a marqué un triplé.Le Real Madrid de Zinédine Zidane peut plus que jamais croire à un doublé inédit dans l'ère moderne de la Ligue des champions, après son éclatante victoire face à son voisin de l'Atlético (3-0) en demi-finale aller dans son stade de Santiago-Bernabeu. Portés par un Cristiano Ronaldo décidément incroyable cette saison en Ligue des champions et auteur d'un triplé (voir ci-dessous), les Merengue ont remporté un deuxième succès cette saison face à leur ennemi du sud de la capitale, après un 3-0 en Liga... déjà signé CR7.Le film du matchL'Atlético n'a jamais été en mesure de résister à son rival, qui a réitéré une performance comparable à celle réalisée en quart de finale retour face au Bayern (4-2). Pendant les 30 premières minutes, les joueurs de Zidane ont fait le siège de la surface de l'Atlético, frappant 10 fois contre 0 pour leurs adversaires. Le Français Lucas Hernandez a beaucoup souffert à un poste de latéral droit qu'il découvrait et le Real en a profité pour insister sur ce côté gauche avec notamment une tentative de retourné audacieuse de Benzema qui a filé juste au-dessus (29e).Mais c'est de l'autre côté qu'est venu le premier but du Real, dès la 10e minute, avec un centre de Ramos repoussé sur Casemiro, dont la volée a été détournée de la tête par Ronaldo dans le but. Entretemps, seule une sortie osée de Navas dans les pieds de Gameiro avait fait passer un frisson d'effroi dans le stade Santiago-Bernabeu (17e).Petit à petit, l'Atlético, jamais séduisant mais toujours hargneux, a su resserrer le marquage au milieu du terrain et contrôler davantage les latéraux, dont Nacho, plus inoffensif que Carvajal sorti à la pause. Au retour des vestiaires, le Real ne s'est pratiquement procuré aucune occasion pendant une demi-heure, jusqu'au deuxième but de l'inévitable CR7 (74e). C'est seulement après ce break que l'Atlético s'est souvenu qu'à l'extérieur, en Ligue des champions, il peut être utile de marquer un but. Les Colchoneros se sont jetés à l'abordage, trop tard, et ont été punis. Par Cristiano Ronaldo, évidemment (86e).Le joueur : Ronaldo, l'homme-butsCristiano Ronaldo est plus que jamais favori à sa propre succession pour le Ballon d'Or. Après sa démonstration en quarts de finale face au Bayern (cinq buts en deux matches), le Portugais a continué sur sa lancée dans cette demi-finale aller, en réussissant à nouveau un triplé qui porte à 104 son nombre de buts marqués en Ligue des champions. Dès la 10e minute, il a sauté plus haut que tout le monde pour catapulter le centre de Casemiro. Il aurait pu agrémenter son match d'une jolie passe décisive après avoir fait tourner la tête d'Hernandez par ses dribbles mais le retourné de Benzema a fui le cadre de peu (29e).CR7 s'est fait alors plus discret, à l'image de son équipe, mais c'était pour mieux réapparaître en fin de match. En vrai attaquant de pointe cette fois, il a converti les deux seuls ballons qu'il a eu à exploiter dans la surface, en reprenant de volée une passe de Benzema contrée par Filipe Luis (74e), puis en poussant au fond un centre en retrait de Lucas Vazquez (86e). Impressionnant.Simeone : «Notre adversaire a été meilleur»Simeone : «Croire à l'impossible»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages