Foot - C1 (F) - Ligue des champions féminine : le PSG s'impose largement face au Real Madrid

·3 min de lecture
Foot - C1 (F) - Ligue des champions féminine : le PSG s'impose largement face au Real Madrid

Carton plein en C1 pour les Parisiennes, qui ont facilement pris la mesure du Real Madrid (4-0), mardi soir, au Parc des Princes. Marie-Antoinette Katoto en a profité pour signer un doublé. Le maillot est bien blanc et le logo surmonté de la couronne royale est bien le même. Mais le Real Madrid version féminine est encore loin de son homologue masculin aux 13 titres de champion d'Europe, ce qui est logique pour une formation qui dispute seulement sa deuxième saison sous cette bannière. Pour leur première participation à la Ligue des champions, les Madrilènes passaient, ce mardi soir, un vrai test et elles ont pu mesurer tout l'écart qui les sépare d'une des meilleures équipes féminines européenne du moment, le PSG. lire aussi Le film de PSG - Real Madrid Devant 18 344 spectateurs, en deçà du record d'affluence au Parc des Prince pour un match féminin (19 192, PSG - Barça en 2017), les Parisiennes n'ont pas laissé le moindre espace au doute. Regroupées en 5-4-1 pour prendre le moins de buts possible, les joueuses madrilènes ont été dépassées par la vitesse et la puissance des attaquantes Parisiennes, Katoto notamment, et par la justesse de jeu de Geyoro et Däbritz au milieu. Katoto signe un doublé Les Parisiennes s'étaient déjà procuré trois occasions franches, sur une frappe contrée de Geyoro (2e), deux têtes sur corner de Diani (3e) puis Ilestedt sur la barre (10e), lorsque Katoto a ouvert la marque (1-0, 13e) en dribblant la gardienne française du Real Méline Gérard après une ouverture subtile en une touche de balle de Geyoro. Le premier but de Katoto dans cette compétition cette saison. lire aussi Les tops-flop de PSG-Real Madrid Après un temps plus calme, les Parisiennes ont fini très fort juste avant la pause. Une frappe de Karchaoui bien repoussée par Gérard (39e) et un centre de Diani trop haut pour la tête de Baltimore ont précédé de quelques secondes le deuxième but parisien de Däbritz, seule à quelques centimètres face aux buts après un centre de Lawrence détourné vers elle par Oroz, la défenseuse madrilène (2-0, 41e). 9 points en trois matches Le festival a continué après la pause. Méline Gérard détournait en corner une frappe de Diani, mais sur le corner frappé par Däbritz, Katoto prenait le dessus de la tête pour son deuxième but personnel (3-0, 54e). Pour compléter le calvaire madrilène, sur un centre presque anodin de Diani venu de la droite, Rocio Galvez réussissait une belle reprise de volée dans son propre but (4-0, 65e). Avec 9 points en trois journées et après le match nul entre Kharkiv et Breidalik (0-0) dans l'autre match du groupe, le PSG est quasiment qualifié pour les quarts de finale. Il s'est bien préparé pour le choc domestique de dimanche face à l'OL qui promet d'être plus redoutable que ce Real Madrid qui n'aura tiré que deux fois au but de la soirée (60e, 90e). David Aznar (Real Madrid) : «L'ambiance était incroyable»

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles