Foot - C1(F) - OL - Sonia Bompastor (OL) : « Il faut envoyer un message fort »

·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'OL fait son entrée en Ligue des champions ce mercredi face à Levante, troisième du dernier Championnat espagnol. Sonia Bompastor, l'entraîneure des Lyonnaises, souhaite que son équipe assume son statut de favorite en remportant les deux confrontations. « Que savez-vous de Levante, l'équipe que vous affrontez ce mercredi au deuxième tour de la Ligue des champions ?
C'est une équipe très habile avec le ballon, portée vers l'attaque, capable de marquer des buts. Il faudra être très vigilantes sur le plan défensif. Je pense qu'on a aussi des atouts de notre côté offensivement pour mettre en difficulté cette équipe. J'espère qu'on assistera à un match avec deux équipes qui auront cette volonté de proposer du jeu. On n'imagine pas l'OL ne pas participer à la phase de groupes de cette compétition. La Ligue des champions, c'est l'objectif majeur après la saison blanche que vous venir de vivre ?
L'objectif est de se qualifier pour la phase de groupes. On est favorites de cette double confrontation par notre statut. On va l'assumer. On va aborder les deux matches de manière très sérieuse. Sonia Bompastor « On veut gagner un maximum de matches, aller au bout de toutes les compétitions Il est important d'envoyer un message aux autres équipes européennes à l'occasion de ce premier match ?
Tout comme lors du match de Reims (3-0), vendredi dernier, il faut envoyer un message fort en montrant que l'Olympique Lyonnais est prêt cette saison. On a des objectifs élevés, on veut gagner un maximum de matches, aller au bout de toutes les compétitions. On vient de terminer notre phase de préparation, six semaines où les filles ont bien travaillé. Elles se sentent bien physiquement. On a bien entamé notre Championnat, ce qui nous donne un capital confiance intéressant. L'idée est d'enchaîner face à Levante. Il était important de régénérer cette équipe Lyonnaise ?
On a vécu une intersaison un peu particulière. Certaines joueuses sont parties (Kumagai, Parris...), d'autres ont été prêtées à OL Reign (Bouhaddi, Le Sommer, Marozsán...), aux États-Unis, elles reviendront en janvier. Des nouvelles joueuses ont été intégrées dans des secteurs de jeu où on avait identifié des besoins. L'arrivée de Christiane Endler doit nous apporter beaucoup de solidité défensive. C'est une leader, j'attends beaucoup d'elle. J'espère qu'avec ce recrutement et l'ossature qui était déjà présente, on va confirmer notre état d'esprit revanchard. Quel regard portez-vous sur la nouvelle formule de la Ligue des champions ?
Je trouve ça très intéressant par rapport au groupe de joueuses que j'ai à disposition. Ça va me permettre de donner du temps de jeu à tout le monde. On a démarré le 15 juillet et, jusqu'à la fin du mois de décembre, on aura 25 matches à disputer, une trentaine pour les joueuses internationales. Ce qui va être important, c'est la gestion des temps de jeu. Ça va me permettre de faire une rotation sur l'ensemble du groupe et de maintenir tout le monde concerné. » lire aussi Daniëlle van de Donk dans le groupe de l'OL féminin pour défier Levante

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles