Foot - C1 (F) - OL - Sonia Bompastor (OL) après la défaite face au Bayern : « Il ne faut pas s'alarmer »

·2 min de lecture

Même si elle est déçue par la défaite des Lyonnaises, leur première de la saison, ce mercredi soir face au Bayern Munich (0-1) en Ligue des champions, Sonia Bompastor tire un bilan positif de la semaine qui vient de s'écouler. « Quelle analyse faites-vous de cette défaite ?
Forcément déçue de cette défaite puisqu'on était venues ici pour valider la première place du groupe dès ce soir (mercredi). Le Bayern a eu cette force physique de venir faire un fort pressing dès le début du match. On a eu du mal à pouvoir se sortir de ce pressing. On avait pourtant décidé dans le plan de jeu d'essayer de jouer un peu plus direct dans le dos de leur défense. Elles l'ont plutôt bien réalisé. On a été moins capable d'utiliser le ballon par rapport à d'habitude. « Sur l'état d'esprit, les filles ont répondu présentes, elles n'ont rien lâché » Avez-vous senti que votre équipe était un peu émoussée physiquement ?
C'était le troisième match de très haut niveau, ce soir, je l'avais dit, il fallait être capables mentalement et physiquement de réitérer un match de Ligue des champions avec beaucoup d'intensité. Sur l'état d'esprit, les filles ont répondu présentes, elles n'ont rien lâché. De ce côté-là, on ne peut pas avoir beaucoup de regrets. Il nous a manqué dans l'utilisation du ballon d'avoir un peu plus de sérénité, des phases de possession un peu plus grandes pour mettre en difficulté de manière un peu plus insistante le Bayern. On s'est malgré tout créé des opportunités, peut-être qu'il nous a manqué un peu de fraîcheur pour les convertir. On encaisse ce but sur coup de pied arrêté même si à la fin c'était un peu décousu. Le Bayern ne nous a pas mises en grosse difficulté, on n'a pas concédé énormément d'occasions non plus. Il faut analyser sereinement cette défaite, tirer les enseignements positifs qui vont nous permettre d'avancer. Quel bilan tirez-vous de cette semaine ?
Sur le plan comptable, la semaine est positive. On est maître de notre destin en Ligue des champions, on est leader en Championnat avec trois points d'avance sur le Paris Saint-Germain. J'aurais aimé sur ce match qu'on fasse preuve de plus de performance, qu'on soit capables de montrer qu'on est une équipe très puissante. Il ne faut pas s'alarmer, se catastropher. On est des compétitrices, cette défaite nous reste en travers de la gorge, on va avancer et tirer des enseignements positifs. » lire aussi Les tops-flops de Bayern-OL : Kumagai a fait mal à l'OL

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles