Foot - C1 (F) - PSG - Didier Ollé-Nicole, avant le match contre le Real Madrid : « La saison du PSG n'est pas plombée »

·3 min de lecture

Didier Ollé-Nicolle, l'entraîneur de l'équipe féminine du PSG, n'a pas voulu aborder les conséquences de l'affaire Hamraoui et assure que son groupe entend repartir de l'avant sur la pelouse du Real Madrid, jeudi soir (21h) en Ligue des champions. « Dans quel état psychologique sont Kheira Hamraoui et Aminata Diallo, qui n'ont pas été convoquées dans le groupe ? Et quand est-ce qu'elles pourront rejouer ?
La situation, vous la connaissez, je ne suis pas là pour parler de ça. Si vous me posez une question sur le match, je réponds. Je suis là pour parler du match contre le Real Madrid, avec les filles qui sont là. On a convoqué vingt joueuses qui vont affronter le Real demain (jeudi) et tout mettre en oeuvre pour faire un très bon match et le gagner. « L'équipe avait trouvé une assise, une organisation qui faisait que ça fonctionnait » Sur le plan sportif, devoir jouer sans vos deux milieux défensives internationales, ça doit quand même être problématique ?
Bien sûr, on ne va pas s'en cacher. Quand on est entraîneur, on a envie d'avoir tout son effectif. L'équipe avait trouvé une assise, une organisation qui faisait que ça fonctionnait. Mais parfois il y a des blessées, des suspendues ou des joueuses absentes. C'est le travail de l'entraîneur de trouver une solution, même si on aurait aimé avoir tout le monde. Mais on n'a pas tout le monde. Votre groupe est-il toujours aussi affecté et peut-être même plus après la défaite à Lyon ?
Il y a une vérité dans le foot, c'est la vérité du terrain. On a connu une défaite à Lyon (6-1) qui n'a ni fait plaisir ni fait du bien. Après, mon groupe, c'est une très belle équipe qui n'avait pas perdu cette saison et qui avait fait des choses très intéressantes. Notamment il y a huit jours contre le Real Madrid (4-0). On ne va pas rabâcher sur le reste. Celui qui sera capable d'analyser en si peu de temps ce qui se passe dans vingt cerveaux, ce sera un génie, mais ce n'est pas mon cas. J'adore cette équipe. Ce sont des filles très bien, vraiment. Que ce soit sur le plan humain ou sportif. On a loupé ce dernier match tous ensemble. Et tous ensemble, ça je peux vous le garantir, on a envie de démontrer des choses qu'on fait depuis quatre mois en termes de football et on va tout mettre en oeuvre pour réussir le match de demain soir contre le Real Madrid. lire aussi Calendrier et résultats de la Ligue des champions féminine L'affaire Hamraoui couplée à votre déroute à Lyon peut-elle sérieusement plomber la suite de la saison du PSG ?
Absolument pas. Il y a des choses qui se sont passées mais il reste beaucoup de matches et de points. L'OL devra venir chez nous. Mais ça suppose qu'on soit impeccable et irréprochable jusqu'à la fin de saison. Après, aujourd'hui, il faut tout mettre en oeuvre pour rester devant le Real, se qualifier le plus vite possible et finir à la première place du groupe, parce que ça peut être très important pour le tirage au sort des quarts de finale. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles