Foot - C1 (F) - PSG - Olivier Échouafni (PSG) : « J'aimerais qu'on termine sur une bonne note »

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Vainqueur au match aller en Pologne contre le Gornik Leczna (2-0), le PSG peut valider ce mercredi sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions à domicile lors de son dernier match de l'année.

« Comptez-vous faire tourner l'équipe, comme cela avait été le cas lors du match aller (2-0) ?
J'avais besoin de voir l'entraînement d'aujourd'hui (mardi) pour voir dans quel état de forme étaient les filles, surtout celles qui avaient joué dimanche contre Le Havre (5-0). Tout le monde va bien. Quand je vois le niveau de l'entraînement, je suis quand même agréablement surpris de voir encore l'envie et la motivation de vouloir faire un très bon match demain (mercredi). C'est un vrai plus de se dire que les filles sont de vraies compétitrices et qu'elles ont envie d'aller au bout d'elles-mêmes. Maintenant, est-ce qu'on va faire tourner ? Des filles ont besoin de retrouver le rythme, le jeu. On va essayer de garder quand même une ossature. On se doit de se mettre à l'abri définitivement : au départ on aura sans doute une équipe avec des cadres et par la suite on verra.

Marie-Antoinette Katoto a atteint puis franchi la barre des 100 buts ce week-end avec le PSG. Avez-vous envie de lui donner du temps de jeu pour qu'elle continue sur cette lancée ?
Elle a pris une bonne béquille dimanche, il faut être vigilant. Marie est l'une des joueuses qui a le plus joué cette année, que ce soit en club ou en équipe de France. Toutefois, elle est dans une telle forme et une telle dynamique qu'on n'a pas envie que ça s'arrête. Elle va bien. Elle a marqué ses 100e, 101e, 102e et 103e buts, je pense qu'elle a envie de continuer.

Vous êtes en ballottage très favorable après la victoire à l'aller. Avez-vous quand même la volonté de marquer les esprits en gagnant sur un gros score ?
J'aimerais qu'on termine sur une très bonne note, c'est-à-dire qu'on se qualifie. On avait deux matches pour le faire dans une période plutôt compliquée. Il ne faut pas se priver de marquer des buts, de jouer vers l'avant, de tenter des choses. Quand je vois le quatrième but qu'on a marqué (contre Le Havre) avec un double une-deux entre Grace (Geyoro) et Marie (Katoto), ce sont des choses que je veux voir encore plus. Ce match sera le dernier objectif de l'année. On se doit d'être performants et efficaces car le ratio entre le nombre d'occasions et le nombre de buts marqués n'est pas encore suffisant.

Êtes-vous définitivement à l'abri d'un relâchement ?
Rien n'est acquis, il ne faut pas se reposer sur ses lauriers. Mais quand je vois l'entraînement de cet après-midi (mardi), je me dis qu'elles sont encore bien dedans. Il faudra mettre les ingrédients, c'est un match de Coupe d'Europe, il n'y a pas de petits matches. Il faudra qu'on marque rapidement et si on n'arrive pas à le faire, on devra être capables d'être patients dans le jeu. »

lire aussi
Lyon maîtrise la Juventus et file en huitièmes