Foot - C1 - Le FC Barcelone s'impose à Kiev en Ligue des champions

·3 min de lecture

En crise, le FC Barcelone s'est imposé à Kiev face au Dynamo (1-0), pour le compte de la 4e journée de la Ligue des champions. Les Catalans prennent la 2e place de leur groupe et, autre bonne nouvelle, Ousmane Dembélé a rejoué, près de cinq mois après sa grave blessure à la jambe droite. En déplacement à Kiev pour le compte de la 4e journée de la Ligue des champions, le FC Barcelone, en crise de résultats et d'identité, s'est un peu rassuré en l'emportant face au Dynamo (1-0), alors qu'il venait de ne prendre qu'un point lors de ses trois derniers matches de Liga. lire aussi Calendrier et résultats de la Ligue des champions 2021-2022 Rien n'a été facile, cependant, pour Sergi Barjuan, l'entraîneur intérimaire des Blaugranas, qui était privé de Gerard Piqué, Sergio Agüero, Pedri, Sergi Roberto et Martin Braihwaite, tous blessés. Son équipe n'a pas maîtrisé grand-chose, mais ce succès lui permet de se replacer à la 2e place de son groupe (E), loin derrière le Bayern Munich, déjà en huitièmes de finale, mais avec deux points d'avance sur Benfica (3e), qu'il recevra, le 23 novembre, dans l'optique de valider sa qualification. lire aussi Sergio Agüero (Barça) donne de ses nouvelles Il faudra certainement être bien meilleur, car la pression catalane initiale s'est vite éteinte, après qu'Illia Zabarni eut contré Memphis Depay sur la ligne des 5,5 mètres (3e). La domination qui s'ensuivit s'étiola, ce qui permit aux Ukrainiens de croire davantage en leurs chances. Ainsi, Denys Garmach et Viktor Tsigankov ont parfaitement servi en retrait Mikola Chaparenko, qui n'est pas parvenu à cadrer (24e, 28e). Et, entre les deux, Marc-André ter Stegen a dû repousser la frappe puissante de Carlos de Pena (25e). Un penalty annulé par le VAR Sans imagination, les Barcelonais ont timidement répliqué sur des coups de pied arrêtés, mais Clément Lenglet était hors jeu quand il a trouvé le poteau (32e) et Nico Gonzalez a vu sa tête sortie par... Memphis Depay (42e). Pas davantage d'opportunités après la pause, jusqu'à ce penalty qu'a cru obtenir Ansu Fati, mais annulé par le VAR (65e). Seulement, le jeune attaquant, qui a fêté ses 19 ans dimanche dernier, ne s'est pas déconcentré et a converti le centre de la droite (dévié) d'Oscar Mingueza (70e). Entre les deux, Ousmane Dembélé a retrouvé la compétition, près de cinq mois après sa dernière apparition sur un terrain (France-Hongrie, 1-1, à l'Euro), et son opération du tendon du biceps fémoral de la jambe droite, le 28 juin. Le Français s'est essayé, mais a trouvé les bras de Georgi Bushchan (76e). Et c'est ter Stegen qui détournait le tir de Tsigankov (82e), confortant la statistique qui rappelle que le Dynamo n'a toujours pas marqué dans cette C1. Ou comment occuper logiquement la dernière place du groupe.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles