Foot - C1 - L'Ajax Amsterdam et Sébastien Haller enchaînent contre Besiktas en Ligue des champions

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Ajax Amsterdam a remporté son deuxième match dans la compétition, ce mardi face au Besiktas (2-0), pour conforter sa première place dans le groupe C. Sébastien Haller a encore marqué. Après son coup de force réussi lors de la première journée face au Sporting Portugal (5-1), l'Ajax n'a pas levé le pied. Le club néerlandais s'est imposé assez facilement (2-0), au terme d'un match globalement maîtrisé, ce mardi dans une Johan Cruyff ArenA en fête face au spectacle proposé. Les joueurs d'Erik Ten Hag ont fait la différence en première période, en marquant deux buts récompensant les nombreuses vagues ajacides qui ont déferlé dans la surface turque. lire aussi Le film du match Après un joli numéro de Dusan Tadic côté droit, c'est d'abord Steven Berghuis qui a concrétisé la bonne entame du champion des Pays-Bas. Sa frappe croisée a trompé le gardien stambouliote Ersin Destanoglu (17e) qui, malgré plusieurs parades (26e et 85e), s'est à nouveau incliné juste avant la mi-temps sur une reprise pas malheureuse de la cuisse de Sébastien Haller, sur un centre du même Berghuis (43e), omniprésent au milieu. Haller dans l'histoire de la C1 devant Van Basten L'attaquant franco-ivoirien, auteur d'un quadruplé à Lisbonne, a lui aussi confirmé sa grande forme. Avec un peu plus de réussite (38e et 69e), il aurait pu gonfler encore plus ses stats. Mais avec cinq buts marqués pour ses deux premiers matches en Ligue des champions, l'ancien Auxerrois entre quand même dans l'histoire. Il devient le premier joueur à réaliser une telle performance, mieux que Marco van Basten, Diego Simeone, Didier Drogba ou encore Erling Haaland, qui s'étaient arrêtés à quatre réalisations pour leurs débuts en C1. Privé de nombreux joueurs (Vida, Ghezzal, Hutchinson, Nkoudou, Pjanic, Alex Texeira, Mehmet Topal), Besiktas n'a pas démérité. Si l'ancien Marseillais Michy Batshuayi n'avait pas vu sa frappe repoussée par le poteau à 0-0 (10e), l'issue aurait pu être différente. Les Turcs n'ont pas été vernis plus en voyant le but de Kenan Karaman refusé par Monsieur Bastien pour une faute peu évidente sur Jurrien Timber (63e). Cette deuxième défaite en deux matches les place déjà à six points de l'Ajax, solide leader du groupe C et déjà en route pour les huitièmes de finale avant l'opposition entre le Borussia Dortmund et le Sporting.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles