Foot - C1 - L'Atlético de Madrid dépassé à Leverkusen

L'Equipe.fr
L’Equipe

L'équipe madrilène a été battue en Allemagne ce mercredi (1-2) et devra encore patienter avant de pouvoir se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Après la victoire de la Juventus sur le terrain du Lokomotiv Moscou (2-1) un peu plus tôt ce mercredi, l'Atlético de Madrid pouvait être la deuxième équipe du groupe D qualifiée pour les huitièmes de finale de Ligue des champions. Il suffisait de gagner à Leverkusen, mais les Espagnols n'ont jamais été à la hauteur de cette ambition et ils ont été dominés par le Bayer, qui aurait pu ouvrir le score dès la 38e minute, quand le dégagement de la tête raté par Felipe a rebondi sur la barre transversale. Le but contre son camp avait été frôlé et il est arrivé à cause de Partey, qui a totalement dévissé sa tête, lui aussi, sur corner. Oblak a été trompé (1-0, 41e) et la mauvaise première période des Espagnols a été logiquement sanctionnée. Ils n'ont pas vraiment réagi après la pause, et Volland a logiquement creusé l'écart d'une belle frappe du droit qui n'a laissé aucune chance à Oblak (2-0, 55e). L'Atlético était toujours loin du compte, l'entrée de Lemar (52e) ne changeait pas grand-chose, et Oblak devait accomplir un petit miracle sur sa ligne pour éviter un troisième but (77e). Le match se tendait, une échauffourée éclatait dans la surface espagnole et c'est Amiri, le milieu de Leverkusen, qui a été ensuite expulsé après avoir commis un tacle trop appuyé (84e). Le film du match À onze contre dix, l'Atlético prenait davantage ses aises et Partey a un peu effacé son but contre son camp en offrant la réduction de l'écart à Morata (2-1, 90e + 4), qui a raté une immense occasion d'égaliser quelques secondes après (90e + 5). Le Bayer a eu chaud, et il peut remercier son gardien Lukas Hradecky : il est encore en vie dans ce groupe grâce à cette première victoire après trois défaites. Le classement du groupe

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi