Foot - C1 - Lazio - La Lazio, éliminée par le Bayern, « sort avec les honneurs » selon Simone Inzaghi

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Malgré l'élimination en huitièmes de finale de la Ligue des champions par le Bayern (1-2), actée ce mercredi soir, le coach de la Lazio Rome Simone Inzaghi a apprécié la réaction de son équipe et attend d'elle une bonne fin de saison en Serie A. Simone Inzaghi (entraîneur de la Lazio Rome, après l'élimination en huitièmes de finale de Ligue des champions par le Bayern Munich, au micro de Sky Italia) : « C'était un match à risque, à Munich, il fallait faire un match sérieux. On a eu quelques bonnes situations à 0-0 et puis on prend un but sur penalty. Mais, ce qui compte, c'est la prestation de l'équipe. Je suis déçu par l'aller (1-4), on devait faire mieux, mais, ce (mercredi) soir, contre les champions du monde et d'Europe, on a fait un bon match. On sort avec les honneurs. Il y a quelques équipes injouables, comme le Bayern Munich. « La force du Bayern, c'est la mentalité. C'est le sommet de ce qu'on peut rencontrer en ce moment dans le football de clubs » Notre objectif en Ligue des champions était de sortir des groupes, on l'a fait sans perdre un match. La force du Bayern, c'est la mentalité. C'est le sommet de ce qu'on peut rencontrer en ce moment dans le football de clubs. Nous, on revenait en Ligue des champions après treize ans. C'était le premier pas, l'autre est de rester maintenant en C1, il reste onze matches (en Championnat). » Acerbi : « Plus sereins qu'à l'aller » Francesco Acerbi (défenseur de la Lazio) : « Je pense qu'on a fait un bon match, y compris dans l'approche. On voulait faire un match d'équipe, ce qui a peut-être manqué ces derniers temps. On sort la tête haute. On voulait donner une réponse à nous-mêmes. On a joué plus sereinement qu'à l'aller et on a mieux joué. À ce niveau, on doit être conscients de qui on affronte. On doit être compacts et humbles. Ils ont une sérénité dans leur jeu, une capacité à changer de rythme. Et une mentalité de groupe, de discipline, ils ont aussi une grande confiance, et ce sont vraiment des gagnants, ils gagnent et veulent encore gagner, et ils continuent à jouer jusqu'au bout. » lire aussi Les tops-flops de Bayern Munich-Lazio Rome : Alaba asphyxie Muriqi