Foot - C1 - Ligue des champions : le Bayern Munich étrille Besiktas

L'Equipe.fr
L’Equipe
Absent des terrains depuis le 24 février, Kingsley Coman, blessé à la cheville gauche, ne devrait pas faire son retour à la compétition avant au moins un mois.

Foot - ALL - Bayern - Jupp Heynckes (Bayern Munich) espère un retour de Kingsley Coman «après le 12 mai»

Absent des terrains depuis le 24 février, Kingsley Coman, blessé à la cheville gauche, ne devrait pas faire son retour à la compétition avant au moins un mois.

Il y aura un suspense minimum au retour dans trois semaines. Large vainqueur (5-0) de Besiktas, mardi soir à l'Allianz Arena, le Bayern Munich est quasiment qualifié pour les quarts. Doublés de Müller et Lewandowski, et but de Coman, également passeur.Le match : 5-0 Kolossal ! Le Bayern a éreinté (5-0) une équipe du Besiktas rapidement réduite à dix (16e) et s'est largement ouvert les portes des quarts de finale. Selon les stats de l'UEFA, le club allemand a 100% de chances de rallier le grand 8 à l'issue du match retour à Istanbul le 14 mars ! Vitaminé par un Kingsley Coman intenable dans son couloir gauche, le «rekordmeister» a pris son temps. Müller a trouvé la faille sur une énième envolée du Français (42e), buteur à son tour sur un centre en retrait de Lewandowski (52e). Robben, entré à la place de James, violemment touché au visage par le ballon (44e), a initié l'action du troisième but : centre de Kimmich pour Müller (doublé 66e). Lewandowski y est aussi allé de son doublé, d'abord à l'affût d'une frappe de Hummels repoussée par Fabri (79e), puis à la réception d'une offrande de Müller (88e).Le tournant : l'expulsion de Vida Vida, le défenseur croate du Besiskta, a annihilé une action de but en fauchant Lewandowski qui filait au but après avoir intercepté une passe en retrait trop molle de Hutchinson, une faute à la limite de la surface qui lui a valu un rouge direct (16e). Si cette action a été un tournant, ce fut à retardement. Wagner Love a même eu une grosse occasion juste après pour les Turcs (19e) et il a fallu attendre la fin de la première période pour voir le Bayern ouvrir le score.Le joueur : Kingsley Coman Victime d'un refroidissement ce week-end et laissé au repos en Bavière alors que l'équipe se déplaçait à Wolfsburg en Championnat (2-1), l'ailier français avait retrouvé toutes ses sensations mardi soir. Demandez à Quaresma, obligé de faire faute pour l'arrêter (33e). Et à Adriano, mystifié sur le centre en retrait qui amène l'ouverture du score. Virevolant dans son couloir, le néo-international s'est recentré à propos pour marquer du point de penalty le but du break, sa 2e réalisation personnelle dans cette campagne après celui inscrit à Glasgow contre les Rangers le 31 octobre (2-1). Remplacé à dix minutes de la fin par Ribéry, il a eu droit à une standing ovation du stade (81e).La stat : 14 Le Bayern et son entraîneur Jupp Heynckes étirent à 14 matches, toutes compétitons confondues, leur impressionnante série de victoires consécutives. Dix en Championnat, deux en Coupe d'Allemagne et une deuxième en Ligue des champions, après le 3-1 contre le PSG le 5 décembre 2017 en phase de groupes. Depuis l'arrivée, mi-octobre, du technicien de 72 ans, le Bayern a joué 24 matches... et en gagné 23. Sa seule défaite de l'ère Heynckes remonte au 25 novembre à... Mönchengladbach (2-1), l'ancien club de «Don Jupp».

À lire aussi