Foot - C1 - Ligue des champions : grâce à un quadruplé d'Ilicic, l'Atalanta bat le Valence CF et rejoint les quarts

L'Equipe.fr
L’Equipe

Un quadruplé inscrit par Josip Ilicic a qualifié Bergame (4-3) pour les quarts de finale de la Ligue des champions au terme d'une victoire spectaculaire à Valence, mardi, malgré le huis clos. Dans un Mestalla vide de spectateurs, le suspense a très vite été absent, lui aussi, mais pas le spectacle. Large vainqueur à l'aller (4-1), l'Atalanta a en effet ouvert le score dès la troisième minute, après un penalty concédé par Diakhaby (voir plus bas) et converti par Ilicic. Envisager à ce moment-là une qualification de Valence ressemblait à une douce utopie. Gameiro a certes égalisé, en profitant d'une mauvaise intervention de Caldara, qui a coupé la passe de Rodrigo avant de laisser échapper le ballon au profit de l'avant-centre français, très futé sur le coup (1-1, 21e). Mais, peu avant la pause, Ilicic a de nouveau fait preuve de maîtrise en prenant Cillessen à contre-pied et en transformant un second penalty (1-2, 43e). À ce moment-là, les spectateurs massés à l'extérieur du stade ont sans doute jeté leurs derniers espoirs de qualification. Le film de Valence - Atalanta Après la pause, Guedes est entré à la place de Diakhaby, si bien que Kondogbia et Coquelin se sont retrouvés associés dans l'axe. Un choix ultra-offensif très vite validé par la tête cadrée de Torres (49e). Et si, dans la foulée, Freuler a secoué la barre d'une frappe du droit (50e), Gameiro a accompli un doublé en prolongeant d'une très belle tête croisée le centre de Torres (2-2, 51e). Galvanisé par cette égalisation, Valence a tenté d'étirer sa réussite, en haussant l'intensité face à une équipe italienne plus timorée. Mais l'Atalanta a vite retrouvé sa maîtrise et sa capacité à se montrer dangereuse, par Gomez et Ilicic, notamment. Malgré tout, Torres a perforé la défense transalpine par son appel et a lobé Sportiello de manière implacable (3-2, 67e). La réaction de l'Atalanta a été fulgurante, puisque, quatre minutes plus tard, Ilicic a trop facilement effacé Parejo pour inscrire un triplé (3-3, 71e) d'un tir du gauche. De plus en plus spectaculaire et débridée, la rencontre s'est finalement offerte aux Italiens, grâce à... Ilicic, auteur de son quatrième but sur un service de Freuler (82e) ! L'international slovène (32 ans), joueur majeur de la soirée, a ainsi propulsé en quarts de finale son équipe, qui a déjà gagné un titre : celui d'équipe surprise de la compétition. Bien sûr, le quadruplé d'Ilicic restera noué au souvenir de ce match. Mais il y a eu un autre joueur clé, de façon bien plus négative : Diakhaby. L'ancien défenseur de Lyon a plombé son équipe d'entrée pour avoir fauché Ilicic dans la surface. Et il a ruiné les très minces espoirs de qualification de Valence à cause d'une faute de main qui a entraîné un second penalty pour l'Atalanta, juste avant la pause. On n'oubliera pas non plus sa perte de balle à la suite d'un mauvais contrôle, à l'origine d'une belle occasion de but pour Gomez (27e). Ce n'était pas son soir. Il a d'ailleurs été sorti à la pause par son coach. Les résultats de la Ligue des champions 1 L'Atalanta s'est qualifiée pour les quarts de finale alors qu'elle participe pour la première fois à la Ligue des champions.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi