Foot - C1 - Ligue des champions : Manchester City maîtrise Mönchengladbach et se qualifie pour les quarts de finale

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Manchester City s'est imposé sur le même score qu'à l'aller (2-0, 2-0), ce mardi soir, face au Borussia M'Gladbach. La formation dirigée par Pep Guardiola disputera les quarts de finale de la Ligue des champions. Le match : 2-0 Une formalité. Comme à l'aller, il n'y a pas eu photo, ce mardi soir, entre Manchester City et M'Gladbach. La différence de niveau a été flagrante, et la formation de Pep Guardiola n'a eu besoin que douze minutes pour matérialiser sa supériorité au tableau d'affichage. lire aussi Le film du match Bien décalé par Riyad Mahrez, à l'entrée de la surface, Kevin De Bruyne a inscrit un but superbe : une frappe surpuissante du gauche sous la barre de Yann Sommer (12e). Il a été imité six minutes plus tard par le serial buteur des Citizens, Ilkay Gündogan, quinze réalisations toutes compétitions confondues désormais. Aucun autre joueur de City n'a marqué autant de buts que l'Allemand cette saison. Il a été à la conclusion d'une belle ouverture de Phoden dans le dos de la défense de M'Gladbach (18e). Alors que sa qualification pour les quarts de la finale de la Ligue des champions ne faisait plus aucun doute, City a été davantage dans la gestion ensuite. De Bruyne (35e) et Mahrez (65e, 68e) ont de nouveau sollicité Sommer mais la dernière demi-heure a surtout servi au turn-over : Zinchenko, Fernandinho (63e), Laporte, Sterling (70e) et Agüero (75e) ont tour à tour foulé la pelouse de la Puskas Arena de Budapest. L'essentiel avait été assuré. 7 Et de 7. En signant un septième clean sheet consécutif en Ligue des champions, Manchester City est rentré dans un cercle restreint : par le passé, seuls l'AC Milan et Arsenal avaient fait aussi bien. La série des Rossoneri avait pris fin en avril 2005 après sept clean sheets d'affilée. Celle des Gunners s'était arrêtée en avril 2006 après dix matches sans prendre le moindre de but.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le joueur : Thuram a essayé Avec Breel Embolo qui a obligé Ederson à s'employer en début de match (8e), Marcus Thuram a eu le mérite d'exister par séquences. Ce n'était pas gagné tant M'Gladbach a semblé dépassé par la maîtrise des Citizens... Après une première tentative captée par Ederson (32e), l'ancien Guingampais s'est signalé en fin de première période : au milieu de trois joueurs de City, il a réussi à se défaire du marquage pour servir Embolo mais l'international suisse n'est pas parvenu à cadrer. Il s'est de nouveau retrouvé en situation intéressante à l'heure de jeu mais son contrôle des abdominaux ne lui a pas permis d'exploiter un corner de Hofmann (57e). Thuram a fini par céder sa place à un autre Français, Alassane Pléa (65e).