Foot - C1 - Ligue des champions : que se passe-t-il au retour quand l'OL gagne 1-0 à l'aller ?

L'Equipe.fr
L’Equipe

Avant de battre la Juve, mercredi, l'OL avait déjà gagné sur ce même score de 1-0 deux matches aller de Ligue des champions à domicile. Le club italien, lui, s'est déjà incliné à quatre reprises à l'extérieur sur cette marque. Bilan ? L'un et l'autre se sont qualifiés une fois sur deux... 50,3 % La part des équipes qualifiées après une victoire 1-0 à domicile au match aller en C 1 depuis la création de la compétition en 1955 (77 équipes sur 153). Cette proportion grimpe (69,7 %) depuis la création de la Ligue des champions en 1992 (23/33), et plus encore (75 %) dans la formule actuelle avec 8es de finale depuis 2003 (21/28). Si on élargit à toutes les Coupes d'Europe depuis la saison 1970-1971 (1013 victoires 1-0 à domicile à l'aller), la part d'équipes qualifiées est de 60,7 %. Quand L'Équipe lui a rappelé que son club avait 60 % de chances de se qualifier au match retour, Rudi Garcia n'a pas sauté au plafond de la salle de conférence de presse du Groupama Stadium. « Je sais. Si on ne marque pas là-bas, on aura peu de chances de se qualifier. La Juve est meilleure que nous. Elle l'a prouvé en seconde période. » 1/2 Avant de battre la Juve, mercredi, Lyon avait déjà gagné à deux reprises 1-0 un match aller de Ligue des champions à domicile. Dans les deux cas, il s'agissait aussi d'un huitième de finale. Bilan : une qualification et une élimination. En février 2010, contre le Real Madrid, Lyon avait pris l'avantage à Gerland grâce à Jean II Makoun et s'était qualifié au retour à Santiago-Bernabeu (1-1). Miralem Pjanic (75e) avait répondu à...Cristiano Ronaldo (6e). Deux ans plus tard, en revanche, le but de Lacazette à l'aller face à l'APOEL Nicosie n'avait pas suffi et l'OL avait été éliminé aux tirs au but (4-3) après une défaite à Chypre sur le même score. Même si un 0-0 suffira à l'Allianz Stadium de Turin pour qualifier l'OL, ces deux précédents donnent raison à Rudi Garcia : mieux vaut marquer au retour. 4 Que s'est-il passé quand la Juventus Turin a perdu 1-0 à l'extérieur le premier match d'une confrontation à élimination directe en Ligue des champions ? Avant sa défaite à Lyon mercredi, le cas s'est produit à quatre reprises dans l'histoire du club italien. Qui s'est qualifié une fois sur deux, dont une fois en huitièmes. Quand la Juve s'est qualifiée dans cette circonstance, c'était en 1996 (en quarts de finale) et en 2005 (en huitièmes), et à chaque fois contre le Real Madrid. Après deux défaites 1-0 à Santiago-Bernabeu, la Vieille Dame s'était redressée à domicile en s'imposant 2-0 dans le premier cas et 2-0 après prolongation dans le second. En 1996, elle avait gagné le trophée en s'imposant aux tirs au but en finale à Rome contre l'Ajax Amsterdam (1-1, 4-2 aux t.a.b.). Les deux éliminations de la Juve après une défaite 1-0 à l'aller à l'extérieur remontent à deux huitièmes de finale, contre le Deportivo La Corogne en 2004 et Chelsea en 2008. Les Espagnols l'avaient emporté une nouvelle fois 1-0 à Turin et les Anglais avaient réussi un nul (2-2) grâce à des buts de Didier Drogba et de l'ancien Lyonnais Michaël Essien. Des exemples à suivre le 17 mars. 2/8 Dans son histoire européenne, toutes compétitions confondues, l'OL s'est qualifié deux fois sur huit face à un adversaire italien en phase à élimination directe. Mais jamais en Ligue des champions, où l'AC Milan en 2006 et la Roma en 2007 l'ont éliminé, respectivement en quarts et en huitièmes de finale. Le club rhodanien a pris sa revanche sur la Roma il y a trois ans, en huitièmes de finale de la Ligue Europa 2016-2017 (4-2, 1-2). Sa première qualification contre un adversaire italien, en 1995, avait déjà eu la C3 pour théâtre, une double victoire contre la Lazio en seizièmes de finale (2-1 à Lyon, 2-0 à Rome au retour). À noter que lors de ses confrontations avec des équipes italiennes en Coupes d'Europe, l'OL a marqué au moins un but à l'extérieur dans 6 cas sur 8.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi