Foot - C1 - Lille - Pour son entraîneur, Jocelyn Gourvennec, Lille a « autant de chances que les autres » de se qualifier pour les huitièmes de finale de Ligue des champions

·4 min de lecture

À la veille d'affronter le Séville FC (mardi, à 21 heures), l'entraîneur lillois croit encore dans les chances de qualification de son équipe pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Cela passera par un gros match en Andalousie. « Vous avez décidé de vous entraîner dès ce lundi dans le stade de Séville, alors que d'habitude vous le faites à Luchin, chez vous. Pourquoi ce changement d'habitudes ?
Et bien... pour changer les habitudes justement, pour ne pas être dans une même routine. C'est bien de changer, de découvrir un stade que les joueurs ne connaissent pas. C'est bien, dans un management comme dans une gestion de groupe, de casser la routine. En quoi pouvez-vous appuyer sur le match contre le Paris-SG, de vendredi dernier (défaite 1-2 au Parc des Princes) ?
Il faudra retrouver cette énergie, être forts ensemble, défendre ensemble, être intelligents dans l'utilisation du ballon. Paris est fort à domicile et le Séville FC l'est aussi. Cette équipe lâche peu de points chez elle. Il faudra pouvoir rééditer le même match qu'à Paris en tenant cette fois la distance. On s'est manqués sur certaines situations dans le dernier quart d'heure et cela nous a coûté cher. lire aussi Le groupe G de Ligue des champions Que doit faire Lille de mieux qu'un match aller (0-0) ?
On a nous aussi la capacité à nous créer des occasions, comme Séville l'avait fait à l'aller chez nous. Il faudra être bons défensivement. Leurs joueurs de côté sont capables de mettre beaucoup de centres. Offensivement, on est capables de faire des choses. Il ne faudra pas seulement être bons sur 75 minutes mais sur tout le match. Avez-vous le sentiment de jouer un joker dans la qualification pour les 8es de finale ?
On a fait deux nuls chez nous (0-0 contre Wolfsburg et le Séville FC) et on n'a pas réussi à prendre quelque chose à Salzbourg (1-2). Mais on est toujours en course. Faire un résultat positif ici, c'est prendre un point ou trois points. Ensuite, il y aura deux matches et, de toute façon, il faudra faire le plein sur les 5e et 6e journées. On est positionnés, on a autant de chances que les autres. Il y a deux ou trois moments clés dans cette phase de groupes qu'on n'a pas su bien négocier mais on est là. « Ce sera difficile, ils ont du talent mais on aura notre mot à dire. On ne fera pas que défendre » Une victoire ici serait-elle un exploit ?
C'est un sacré défi. Ils lâchent peu de points chez eux, seuls Chelsea et Dortmund les ont battus chez eux la saison passée. C'est une équipe expérimentée, qui a gagné plusieurs fois la Ligue Europa et joue très régulièrement la Ligue des champions. Le match à Paris nous a fait du bien, je pense, il va nous servir si je peux dire, car la configuration du match à Séville sera semblable. Mais on a réussi à les contenir chez nous. Ce sera difficile, ils ont du talent mais on aura notre mot à dire. On ne fera pas que défendre. On l'a montré à Paris. Il faudra juste être plus précis. lire aussi Le match nul de l'aller Séville a-t-il davantage que vous la pression du résultat ?
Ils n'ont pas encore gagné dans la poule et pas encore gagné chez eux (1-1 contre Salzbourg). Oui, ils auront une pression du résultat mais ces équipes-là savent vivre avec ça. Un point sur l'effectif ?
Burak (Yilmaz) n'est pas là. Il était déjà un peu malade à Paris. Il ne se sentait pas bien samedi et dimanche et il est resté à Lille. Il a un programme individualisé pour soigner son coup de froid. Après, les entraîneurs doivent s'adapter tout le temps. On joue sans Sven (Botman) depuis un moment et Tiago (Djalo) répond présent. Ce sera la même chose pour les joueurs qui vont remplacer Burak. Aux autres joueurs de prendre le relais et d'apporter à l'équipe. » José Fonte ne pense qu'à « un résultat positif »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles