Foot - C1 - Lille - Jocelyn Gourvennec après la défaite de Lille à Salzbourg : « Être chirurgical, ça aide beaucoup »

·4 min de lecture

L'entraîneur du LOSC Jocelyn Gourvennec regrette le manque de justesse de son équipe face à Salzbourg. Le LOSC a encore déçu hier à la Red Bul Arena, battu par Salzbourg (1-2) alors qu'il avait plutôt maîtrisé la première demi-heure. Mais les Nordistes ne se sont pas créé beaucoup d'occasions, ont joué par intermittence, et ont manqué l'opportunité de ramener un point d'Autriche. Leur entraîneur admet les carences de son équipe dans la finition mais estime que son équipe a répondu présent. « Avez-vous le sentiment que le premier but encaissé sur penalty a un peu anéanti votre bon début de rencontre ?
On a très bien démarré. On était rigoureux quand on n'avait pas le ballon. Juste dans nos préparations d'action. Salzbourg presse beaucoup et nous ne sommes pas tombés dans ce piège en ressortant bien nos ballons. Si on est plus justes et techniquement meilleurs, on ne parle plus du penalty. On n'a pas été justes dans les 25 derniers mètres. Après l'histoire du penalty... Il y a des choses que je ne comprendrai jamais. Ce fait de jeu a énormément d'incidence. Ça les a remis dans le match. En deuxième période, je n'ai rien à dire sur le deuxième penalty. Mais on ne lâche pas. On est encore présent et si on est plus juste, on revient à 2-2. Vous manque-t-il de la constance, notamment de certains cadres, pour espérer faire mieux ?
On parle de la même chose. On n'est pas juste pour finir. Cela nous a coûté deux points contre Wolfsburg (0-0). les situations, on les a eues. C'est la même histoire ce soir. Être chirurgical, ça aide beaucoup. Salzbourg l'a été plus que nous ce soir. N'est-ce pas un peu fatigant de nourrir encore des regrets ?
Il est vrai que c'est un peu frustrant de ne pas prendre plus de points là. Mas c'est la réalité. Je me souviens de Claude Puel qui disait en qualité d'entraîneur de Lille après des matches de C1 avec ce scénario : ''on n'a pas dit notre dernier mot''. Qu'avez-vous pensé de vos joueurs entrants ?
On est revenu à 1-2. Après, le match a été très instable. On a poussé de manière un peu désordonnée. On est resté sur un fil pendant vingt minutes. Ils peuvent mettre le 3e et en même temps, on n'est pas loin d'égaliser. Les entrants ont apporté leur fraîcheur. Un effectif plus dense va nous aider à hausser le niveau. « Cette défaite un peu spéciale ici ne doit pas noircir le tableau » Quels étaient les ressorts de votre onze de départ ?
Un choix tactique. On avait besoin d'apporter de la fraîcheur. Leurs deux attaquants jouent très excentrés, notamment Adeyemi sur le côté gauche. Le choix était d'être solide dans ce que eux proposent. Après, on ne peut pas changer toute une équipe. Il faut rester cohérent par rapport aux compos. Je trouve qu'on a répondu présent dans l'intensité, sur ce que réclame la C1. L'envie y était. On a fait les efforts. Vous disiez votre équipe affamée. Mais n'a-t-elle manqué d'agressivité après l'ouverture du score ?
Je ne partage pas votre analyse. Mais l'équipe a mal vécu cet épisode-là. Il y avait une forme d'injustice dans la double décision de l'arbitre. Il n'a pas été aidé par ses assistants. On a corrigé à la mi-temps pour ne pas sortir du match On a réussi à focaliser l'attention à la pause. Il ne fallait pas que la frustration prédomine. En deuxième période, on a été plutôt bien dedans. APrès le deuxième penalty, on revient au score. Mais je ne trouve pas que nous avons manqué de mordant ou d'envie. Les joueurs se sont battus. Lille va-t-il continuer sa saison intermittente ?
Contre Wolfsburg, on répond présent. On doit s'améliorer dans la finition. On a perdu des matches en L1 où on a des situations avant nos adversaires. Si on ouvre le score, ça galvanise et le scénario est probablement différent. Cette défaite un peu spéciale ici ne doit pas noircir le tableau. on fait quand même de bonnes choses. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles