Foot - C1 - Lille - Jocelyn Gourvennec (Lille) : « On fait honneur à la Ligue 1 » en Ligue des champions

·4 min de lecture

L'entraîneur de Lille, Jocelyn Gourvennec, s'est réjoui de l'image donnée par son équipe après son succès face au RB Salzbourg (1-0), ce mardi en Ligue des champions. « Vous vous êtes créé peu d'occasions. Qualifiez-vous cette victoire de méritée ou un peu heureuse ?
C'est à vous de faire des commentaires à ce sujet. On a peu donné à Salzbourg. Cette équipe presse beaucoup, a de la vitesse devant et fait mal avec ses attaquants dans la transition. On a laissé trop d'espaces pendant les 20 premières minutes. Notamment au coeur du jeu, ce qu'ils adorent. On a corrigé ça en deuxième période. Le fait de passer à trois milieux (entrée d'Onana) nous a permis de resserrer. Est-ce qu'on a mérité ce succès ? On a gagné 1-0. Ce succès est-il une forme de revanche ?
Il faut repartir avant le match aller à Wolfsburg (0-0). On a dit qu'on jouerait la C1 à 300%. Ce que l'on fait. On avait perdu à Salzbourg (1-2) car on est sorti de notre match et c'était de notre faute. On a une grande efficacité défensive. Les doutes ? C'est le sport de haut niveau. Il faut gagner le match d'après. L'histoire, on l'écrit. Pour être là où on est, premiers du groupe avec huit points, c'est parce qu'on a fait beaucoup d'efforts. On fait honneur à la compétition et à la L1. Ce n'est pas rien. Quand je vois le stade après la victoire, ce sont des moments très importants. Certains ne le savent pas mais c'est la première victoire du LOSC à Pierre-Mauroy en Ligue des champions. Rien n'est encore fait pour la qualification ?
C'est vrai. On aimerait que les soirées soient toutes comme ce soir. Offrir un maximum de victoires au public. Quand on est capables d'arracher des matches comme ça, on doit pouvoir le faire plus souvent. On est cohérents mais il nous manque des petits trucs. On parvient à avoir ce petit plus en C1. Mais il faudra encore une grosse bagarre à Wolfsburg. « On veut finir premier du groupe et il faudra faire un gros match à Wolfsburg » Cette première victoire à Pierre-Mauroy, la deuxième de suite en C1, cela crédibilise-t-il le titre de champion ?
Quand on a des stats comme ça, c'est toujours très positif. Je le dis souvent aux joueurs: vous êtes dans un club, marquez son histoire. Ils l'ont fait en gagnant le titre de champion. Puis le trophée des champions. Gagner le premier match de C1 à Pierre-Mauroy, ça a de la valeur. Enchaîner deux fois en C1 aussi. J'ai dit aux joueurs de faire un maximum d'efforts pour avoir un maximum d'émotions. Je suis heureux qu'ils soient récompensés. Vous êtes sûr de vous qualifier en C3. La campagne européenne est-elle déjà réussie ?
Oui. On a des perspectives. Mais on veut finir premier du groupe et il faudra faire un gros match à Wolfsburg. Comme à Séville (2-1). Il y aura une compétition européenne à Lille en février. On espère qu'elle sera la plus belle. Un nul suffirait pour vous qualifier en Allemagne...
C'est quand même positif d'être dans cette situation-là. Avec Guingamp, on avait besoin d'un nul en 2014. Et on avait gagné. Il ne faut pas être dans le calcul et aller à Wolfsburg pour gagner. Dans la préparation, il faudra cet état d'esprit. Yilmaz contribué à votre but mais le contenu de son match vous inquiète-t-il ?
Cela fait un moment qu'il n'a pas marqué. J'ai eu ce matin une assez longue discussion avec lui. Il n'avait jamais connu ça. C'est un peu nouveau pour lui. Mais il est impliqué dans les buts qu'on marque. C'est un joueur collectif qui joue pour les autres. Il est frustré mais le thème de la soirée était le collectif. Il a répondu présent comme tous les joueurs dans ce domaine. Je vous accorde le fait qu'il est moins en réussite. » David : «On savait que le jeu serait assez sale»

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles