Foot - C1 - Liverpool dénonce des insultes racistes visant Alexander-Arnold, Keïta et Mané

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Liverpool a révélé ce mercredi que trois de ses joueurs, Trent Alexander-Arnold, Sadio Mané et Naby Keïta, ont été visés par des insultes racistes après la défaite face au Real Madrid. Les Reds ont demandé aux réseaux sociaux d'agir pour sanctionner plus durement ces comportements. Après la défaite de Liverpool face au Real Madrid en quart de finale aller de la Ligue des Champions (1-3), le club anglais a dénoncé, sur ses réseaux sociaux, des commentaires racistes reçus par Trent-Alexander Arnold, Sadio Mané et Naby Keïta. « Une fois de plus, nous parlons malheureusement d'odieuses insultes racistes au lendemain d'un match de football, a communiqué Liverpool. C'est totalement inacceptable et ça doit cesser. » Liverpool veut identifier et poursuivre les coupables Trent-Alexander Arnold a reçu des émojis de singe sous son dernier post Instagram et des insultes similaires ont été adressées à Sadio Mané et Naby Keïta. « En tant que club, nous offrirons à nos joueurs tout le soutien dont ils auront besoin. Nous travaillerons aussi avec les autorités compétentes pour identifier, et si possible, poursuivre les personnes responsables », poursuit le communiqué.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le club s'en est également pris à la modération sur les réseaux sociaux : « Nous savons que ce ne sera pas suffisant tant que les mesures préventives les plus fortes possible ne sont pas prises par les réseaux sociaux et les organes de réglementation qui les dirigent. » Un discours qui fait écho au choix de Thierry Henry de quitter les réseaux sociaux pour ces mêmes raisons.