Foot - C1 - Manchester City écrase le RB Leipzig (6-3) malgré un grand Nkunku

·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Prochain adversaire du PSG, Manchester City a croqué le RB Leipzig (6-3) dans un match très ouvert. Côté allemand, Christopher Nkunku a inscrit un triplé. Dans cette affiche européenne inédite, Manchester City et le RB Leipzig ont offert un match spectaculaire au public de l'Etihad Stadium. Finaliste de la dernière édition de la Ligue des champions, la formation de Pep Guardiola a pris le meilleur sur l'équipe allemande, demi-finaliste en 2019-2020 mais à la peine en Budesliga (3 défaites en 4 matches). Ce large succès de Manchester City (6-3), qui se déplacera au Parc des Princes lors de la prochaine journée, le 28 septembre, permet au club anglais de prendre la tête du groupe A, après le nul du PSG face au Club Bruges (1-1). Novice en Ligue des champions, Jack Grealish, n'a pas raté ses débuts dans la compétition. Il est passeur décisif sur l'ouverture du score des Skyblues, déposant un corner sur la tête de Nathan Aké. Lancé, le défenseur néerlandais, sosie capillaire de Ruud Gullit, a pris le meilleur sur Willy Orban et le défenseur français Nordi Mukiele pour tromper Peter Gulsacsi (16e). Fébrile, Mukiele a offert le deuxième but à City : en voulant couper de la tête un centre de Kevin De Bruyne, titularisé pour la première fois cette saison, pour Grealish, il a marqué contre son camp, prenant le gardien hongrois Peter Gulacsi à contre-pied (28e). Le triplé de Nkunku n'a pas suffi La formation allemande a réduit le score grâce à une tête de Christopher Nkunku sur une remise astucieuse de Mukiele trouvé par Emil Forsberg (42e) mais a concédé un penalty juste avant la pause, l'arbitre néerlandais M. Gözübüyük sanctionnant, après visionnage vidéo, une main dans la surface de Lukas Klostermann au duel avec Ferran Torres. Un penalty converti par Riyad Mahrez d'une frappe croisée du gauche en lucarne (45e+2). Un peu amorphe à la reprise, l'équipe de Pep Guardiola s'est fait surprendre au retour des vestiaires. Oublié par la défense centrale mancunienne, Nkunku s'est offert un doublé en trompant Ederson de la tête sur un centre de Dani Olmo (51e). Malgré cette réduction du score, le RB Leipzig n'est pas parvenu à instiller le doute bien longtemps dans les têtes anglaises. Bénéficiant d'une glissade de Mukiele, Grealish a profité de la passivité de Tyler Adams pour marquer d'une somptueuse frappe enroulée du droit (56e). Insaisissable, Nkunku a pourtant permis au RB Leipzig de revenir à 3-4 d'un tir croisé du droit, sur un service de Yussuf Poulsen. Mais, 45 secondes plus tard, Joao Cancelo redonnait une marge de deux buts aux Citizens d'un tir soudain des 20 mètres. Réduit à dix après l'expulsion d'Angelino pour deux avertissements (79e), le RB Leipzig rendait les armes. Cinq minutes après son entrée en jeu à la place de Grealish, Gabriel Jesus, à l'affût dans la surface, marquait le sixième but anglais. 18 Manchester City est invaincu lors de ses 18 derniers matches de phases de groupes de Ligue des champions (14 victoires, 4 nuls). Sa dernière défaite en phase de poules remonte au 19 septembre 2018 contre l'OL (1-2).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles