Foot - C1 - OM - Ligue des champions : pour l'entraîneur de l'OM André Villas-Boas, Pep Guardiola est « comme une inspiration »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

André Villas-Boas va affronter pour la première fois de sa carrière Pep Guardiola, mardi, à l'occasion de la rencontre OM-Manchester City, lors de la 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des champions. Même s'il a déjà disputé plusieurs fois la Ligue des champions, avec Chelsea et le Zénith Saint-Pétersbourg, André Villas-Boas n'a jamais croisé Pep Guardiola dans une rencontre de compétition. En 2012, Chelsea avait pourtant éliminé le Barça de Guardiola (1-0, 2-2), en demi-finales de C 1, mais Villas-Boas avait été remplacé quelques mois plus tôt sur le banc des Blues par Roberto Di Matteo. lire aussi Villas-Boas : « L'occasion de se mesurer aux meilleurs » Ce sera enfin le cas mardi, avec l'OM, en Ligue des champions, face à Manchester City (21 heures).« C'est la première fois que j'affronte Pep (Guardiola), a confié lundi le technicien portugais en conférence de presse. Il est comme une inspiration, je l'ai beaucoup suivi pendant sa carrière. J'ai été le voir à Barcelone, quand j'étais coach de Porto, un jour de février 2011, puis à Munich, il a accepté de me recevoir, j'ai pu assister aux entraînements. » « C'est quelqu'un qui aime prendre des risques que d'autres trouveraient inacceptables » En 2011, les deux entraîneurs avaient remporté une Coupe d'Europe, la Ligue des champions pour Guardiola, la Ligue Europa pour Villas-Boas. « Quand j'étais coach à Porto et lui de Barcelone, on avait beaucoup échangé sur nos équipes et nos systèmes, a raconté Villas-Boas. Nos deux formations évoluaient en 4-3-3 et marchaient du tonnerre. C'est quelqu'un qui est innovant, qui aime prendre des risques, que d'autres trouveraient inacceptables. Il continue de le faire, il change ses dynamiques, ses mouvements. Il a introduit la relance de derrière avec des passes courtes. Depuis Barcelone, beaucoup d'équipes appliquent cela. Ou encore avec le jeu au pied d'Ederson, la façon d'évoluer très haut sur le terrain. Certains coaches sont plus portés sur les résultats et les titres, d'autres continuent dans la réflexion sur le jeu. » lire aussi Ligue des champions : calendrier et résultats du groupe C