Foot - C1 - La presse allemande et «le choc»

L'Equipe.fr

Ce mercredi, la plupart des quotidiens allemands ont titré sur les explosions qui ont touché le bus du Borussia Dortmund et fait deux blessés, mardi avant le quart de finale de Ligue des champions contre Monaco.Le Westdeutsche Allgemeine Zeitung (WAZ), principal quotidien régional de la région de Dortmund, consacre évidemment sa Une à l'attaque, avec un titre direct – «Attentat sur le bus du BVB» – accompagné de photos du bus sinistré et des joueurs choqués. Après un résumé factuel de la soirée sur sa première page, le quotidien développe dans son cahier des Sports, titré sur une citation du président du Borussia Han-Joachim Watzke : «L'équipe est en état de choc.»Cet article s'appuie essentiellement sur les commentaires des dirigeants du Borussia mardi soir, et l'accroche du papier évoque le beau témoignage de solidarité des fans monégasques dans le Westfalenstadion au moment où ils ont compris les événements. WAZ questionne la décision de reporter la partie à ce mercredi, pour les joueurs du BVB. Encore une fois, plusieurs photos du bus sinistré sont mises en avant.Le point sur l'enquêteDe son côté le quotidien Bild titre «Trois bombes sur le bus du BVB». Des photos de l'entraîneur Thomas Tuchel en état de choc, et des joueurs allemands émus, occupent la Une. Les dégâts sur le bus sont mis en avant. Dans le texte, Bild insiste sur la blessure du défenseur espagnol du Borussia Marc Bartra, touché lors des explosions et opéré de la main. La mystérieuse lettre retrouvée sur les lieux de l'incident est également citée. La première double page relate cette soirée si particulière, et les mots de Tuchel à ses joueurs. Bild s'interroge sur l'auteur d'un tel acte. De plus, une large place est accordée aux réactions du monde du football.En Une de Fussball Bild, une question : «Comment est-ce possible que le BVB joue aujourd'hui ?», avec une photo des joueurs entourés de policiers. Le Rhur Nachrichten, principal journal de Dortmund, effectue un traitement factuel, avec une photo du bus, et un titre simple : «Explosion sur le bus du BVB.» Der Tagesspiegel ne place qu'un appel de Une sur le Borussia, mettant plutôt en avant la situation politique en Syrie.Le Borussia «sous le choc»Une lettre retrouvée sur le lieu des explosionsLes supporters de Dortmund réagissentMain cassée pour Bartra suite aux explosions

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages