Foot - C1 - PSG - L'entraîneur du PSG, Mauricio Pochettino, « prendra la décision» mardi pour Mbappé

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

À l'aube de la demi-finale retour de Ligue des champions face à Manchester City, mardi, l'entraîneur du PSG Mauricio Pochettino attend les derniers essais de son attaquant, touché au mollet droit lors du match aller, pour être sûr qu'il pourra jouer. Interrogé ce lundi par RMC sur son inquiétude au sujet de la présence de Kylian Mbappé mardi soir contre Manchester City, l'entraîneur du PSG a reconnu qu'il attendrait le dernier test de son joueur lundi soir pour se décider mardi. Ce qu'il a confirmé peu après en conférence de presse. « Comment va Kylian Mbappé ?
Il faut encore évaluer la situation de Kylian. Aujourd'hui (ce lundi), il va s'entraîner seul, on fera quelques essais. On verra ensuite. On prendra la décision demain (mardi) pour savoir s'il joue ou pas. lire aussi Le tableau de la C1 Votre équipe est-elle capable de priver Manchester City de ballon ?
Oui, c'est notre intention. Ce sera un grand défi. City joue depuis cinq ans avec la même philosophie. Cette équipe a été construite pour jouer de cette manière. Nous, on essaie de conserver le ballon mais en restant équilibrés entre les phases offensives et défensives. En tout cas, demain, on est prêts à souffrir. Mauricio Pochettino, entraîneur du PSG « Il est difficile de savoir quelle est la clé du match » Pensez-vous, comme Pep Guardiola, qu'une demi-finale retour est plus difficile à préparer qu'une finale de Ligue des champions ?
Bien sûr que c'est très difficile. La finale se joue sur un seul match et dépend de nombreux facteurs. Demain soir, il y aura des émotions parce que le résultat de l'aller (défaite à domicile 1-2) a déjà un impact sur notre façon de jouer. On devra prendre quelques risques, être courageux, agressifs, tout en sachant que City peut gérer n'importe quelle situation avec beaucoup de qualité. Sera-t-il important de marquer vite ?
Il est difficile de savoir quelle est la clé du match de demain. Le foot réserve des surprises, parfois. Le plus important est de gagner, avec deux buts d'écart. lire aussi Guardiola espère que Mbappé sera là Considérez-vous qu'il y a plus de pression sur Pep Guardiola, qui n'est jamais allé en finale avec City, que sur vous ?
Il est difficile d'arriver en demi-finales, déjà. Il faut prendre du plaisir, être calme, bien jouer et essayer d'être meilleur que l'adversaire. Moi, je suis assez relax, comme je l'étais il y a deux ans avec Tottenham (quand il s'est qualifié pour la finale en éliminant l'Ajax Amsterdam). On joue contre une bonne équipe mais on a aussi une bonne équipe. »