Foot - C1 - PSG - Leonardo (PSG), après la victoire contre Bruges : « Pas le moment de déstabiliser Mbappé »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Leonardo, le directeur sportif du PSG, qualifié pour les huitièmes de finale de la C1 après sa victoire contre Bruges (1-0), s'est dit agacé par les rumeurs qui envoient Kylian Mbappé au Real Madrid la saison prochaine. Leonardo (directeur sportif du PSG, après la victoire face à Bruges et la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, au micro de RMC Sport) : « Quatre victoires, il n'y a que le Bayern Munich qui a aussi réussi à faire cela. C'est difficile pour tout le monde. Bruges a très bien joué. On a beaucoup de choses à faire encore. C'est très important d'être qualifiés. On sait que ce sera une saison difficile. Il y a encore beaucoup de choses à régler. On a eu beaucoup de blessures, huit, ces derniers mois. Mais on est premiers en Ligue 1 et on est qualifiés en Ligue des champions. On est persuadé que ce sera très difficile cette année. (Avec Tuchel) J'ai vu qu'on parlait de départ. On est en contact direct, on parle de plein de choses. L'entraîneur à ses idées, on ne m'a jamais demandé de partir, il n'y a pas d'histoire, il n'y a rien. PSG : contacté par le Bayern Munich, Thomas Tuchel ne bougera pas (Navas) Il a été fondamental. (Son penalty arrêté), c'est comme marquer un but qui qualifie le club. Il a donné de l'énergie à l'équipe. C'est un gardien qui va nous apporter de la tranquillité et de la sérénité. Leonardo Nous sommes très clairs avec Cavani et Thiago Silva (Sur l'avenir de Cavani) La concurrence, on l'a créée exprès. C'est comme ça aujourd'hui, dans un mois, ce sera autre chose. Les joueurs vont donner mal à la tête à l'entraîneur. J'espère que la concurrence sera toujours très animée. L'histoire (de Cavani) va bien finir avec le club. Nous sommes très clairs avec lui et Thiago Silva. Ils sont dans leur dernière année de contrat, on va avancer et décider ensemble. Il n'y a pas de doute sur la valeur de ces joueurs. Ils doivent bien finir ou rester mais en étant bien. On n'a pas de timing, ce sera notre sentiment, nos conversations. On va décider ensemble. C'est important de bien finir ou de bien continuer. Presnel Kimpembe Des fois, il faut souffrir pour avancer (À propos d'Icardi) Il a bien commencé, il a été très efficace. On avait besoin de joueurs comme ça. On a Di Maria qui fait une saison incroyable, Mbappé qui est formidable, Neymar et Sarabia qui ont bien joué aussi. Peu d'équipes ont une attaque comme celle-là. (Sur les rumeurs qui évoquent les contacts entre Mbappé et le Real) Ça agace un peu, ce n'est pas le moment de parler de ça. Il lui reste deux ans et demi de contrat. Kylian est très important pour nous. C'est le meilleur jeune joueur français. Ce n'est pas le moment de le déstabiliser. » Les notes de PSG - Bruges : Keylor Navas en sauveur, Mbappé en échec Presnel Kimpembe (défenseur du PSG, au micro de RMC Sport) : « Le plus important c'est la qualification. C'était un match compliqué mais on n'a pas pris de but. Des fois, il faut souffrir pour avancer. On a su défendre tous ensemble. Ça reste important. Avec un bon état d'esprit. C'est une bonne chose ce soir. Le chemin est encore long. Tous les matches ne se ressemblent pas. Il faut encore travailler pour pouvoir progresser pas à pas. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi